Déplacements virtuels avec un avatar : la solution Jazz !

Résumé : Vous souhaitez vous rendre sur un salon, à une soirée, une exposition ou à un rendez-vous professionnel... Mais la distance ou les contraintes logistiques vous en empêchent. Embauchez un avatar ! Avec Jazz, robot à distance, téléportez-vous !

Par , le 

Réagissez à cet article !

On vous présente Jazz, un nouveau service de télé présence mobile pour personnes à mobilité réduite. Un petit bonhomme d'un mètre ! Pas besoin de s'équiper avec un système complexe de visioconférence ! Le principe est simple, vous prenez le contrôle de ce robot sympathique à distance, depuis votre domicile ou poste de travail. A travers cet avatar, vous pouvez vous déplacer, voir, et être vu, entendre et parler grâce à sa camera, son micro et ses haut-parleurs intégrés. Il suffit de lancer le navigateur sur votre PC et de vous connecter à Jazz via une interface web intuitive. Il interagit à la demande avec tous ceux qui l'entourent grâce à une tête bien faite qui pivote au gré de vos envies. Il obéit à un simple clic de souris, et orchestre un demi-tour par la seule pression d'une touche sur le clavier. Jazz est également noctambule puisqu'il est équipé d'une caméra infrarouge qui lui permet de voir la nuit...

Marie Decker test Jazz


Cet outil novateur, qui prépare son entrée sur le marché, est le « bébé » d'une start-up française du nom de Gostai, leader européen des solutions de robotique de service et d'intelligence artificielle, créée et dirigée par Jean-Christophe Baillie. De jeunes ingénieurs soucieux du bien être de tous ! Et pourquoi pas de la planète toute entière car la généralisation d'un tel système permettrait de réduire l'empreinte carbone en limitant les voyages inutiles.

Notre équipe était intriguée. On a voulu tester. C'est Marie Decker, l'une de nos collaboratrices, qui a testé, à deux reprises ! Jazz est dans le bureau de ses concepteurs, Marie devant son ordi à 800 km de là. « Il m'a fallu quelques minutes avait de maitriser la bête car Jazz propose une vision de face, comme une webcam, même si sa tête pivote, et j'avais du mal à le déplacer sans la vision latérale. J'ai percuté quelques tables... » Mais après quelques minutes d'adaptation Marie trouve ses repères. A la seconde tentative, elle s'équipe d'un micro casque pour éviter l'effet larsen.

Alors Marie, ton verdict ?


« C'est fou comme on s'habitue aux prouesses technologiques. Le principe est vraiment innovant. Jazz peut indéniablement rendre de grands services, même s'il est finalement confronté au même souci d'accessibilité que les personnes en fauteuil puisqu'il ne sait pas grimper les escaliers. Les sceptiques pourraient reprocher à cet avatar de compromettre le principe d'accessibilité universelle : les robots dans la cité et les personnes handicapées chez elles. Mais il faut se rendre à l'évidence que certaines personnes très lourdement handicapées pourront rarement se déplacer et encore moins voyager. Jazz leur offre une fenêtre sur la vie, tout en proposant un objet physique qui témoigne de leur présence. On finit même par s'attacher à lui. Il y a juste une chose qui m'a frustrée, c'est que j'avais une fois encore une vision à hauteur de « braguette », comme dans mon fauteuil. Mais on m'a expliqué qu'un avatar d'un mètre 80 serait bien trop effrayant. A moins d'imaginer une tête télescopique. »

Essayez-le à votre tour !


Les concepteurs mettent leur outil à disposition de tous ceux qui souhaitent le tester. A terme, ils étudient la possibilité d'un service de location qui permettrait d'installer Jazz, sur demande, chaque fois qu'une personne préfèrerait avoir recours à la téléprésence mobile plutôt que de se déplacer. Un questionnaire en ligne posté sur le forum de Handicap.fr www.handicap.fr/forum/viewtopic.php?f=12&t=5241 ) invite les usagers éventuels à livrer leurs impressions pour s'assurer que ce type de solution répond réellement aux attentes des personnes rencontrant des difficultés pour se déplacer. Une quinzaine de questions et moins de 5 minutes pour y répondre !

Un partenaire professionnel précieux


Plus largement, cette solution robotique peut intéresser les entreprises qui souhaitent réduire leurs déplacements et faciliter les échanges entre collaborateurs à distance. Ou encore celles soumises à l'obligation d'embauche de travailleurs handicapés qui proposent des aides techniques dans le cadre de l'adaptation du poste de travail. Pour les personnes en grande dépendance, le télétravail et déplacement virtuel représentent un intérêt réel. Jazz aurait également toute sa place dans les lieux culturels, les musées, les salles de concerts... On se plait à imaginer une cavalerie de petits robots qui, d'un claquement de souris, se mettraient en ordre de marche. Une vision encore futuriste, car peut-être trop coûteuse, mais désormais techniquement réalisable. Sur des airs de Jazz...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches