Le Téléthon veut relancer la mobilisation

Résumé : Le Téléthon, qui a enregistré une baisse de ses dons en 2009 et 2010, veut relancer la mobilisation pour financer la recherche sur les maladies génétiques rares à l'occasion de sa 25e édition lancée vendredi soir.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Par Sophie LAUBIE

PARIS, 30 nov 2011 (AFP) -
En 2010, le marathon caritatif avait recueilli des dons en recul de 5%, à
90,5 millions d'euros. En 2009, ils étaient déjà en baisse de 10%, à 95,2 millions d'euros, soit leur plus fort recul depuis 1991.
Pour expliquer cette érosion, l'Association française contre les myopathies
(AFM) avait notamment mis en cause la crise économique et la vive polémique lancée en 2009 par l'homme d'affaires et président du Sidaction Pierre Bergé, qui avait accusé le Téléthon de "parasiter la générosité des Français".
Cette année, en l'absence de polémique, les organisateurs veulent surtout mettre l'accent sur le travail à accomplir et la nécessité de continuer l'élan de solidarité.
"Le Téléthon nous permet de faire ce que personne d'autre ne ferait à notre place", a souligné Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'AFM.
"Aujourd'hui, il y a à peu près une trentaine de maladies qui sont aux portes du médicament (...). Pour chacune de ces maladies, ça va être plusieurs dizaines de millions d'euros. Qui va le faire?", a-t-elle ajouté.
Né en 1987 de la volonté de quelques parents, le Téléthon a permis de sortir les maladies rares de l'oubli. Depuis, de nombreux progrès ont été réalisés, notamment avec la création en 1990 du laboratoire Généthon (thérapie génique), qui a réalisé les premières cartes du génome humain.
Pour Laurence Tiennot-Herment, aujourd'hui "on a l'obligation que le chemin du médicament ne soit pas ralenti", alors qu'"il y a une foison de thérapies qui arrivent" et qu'on "peut craindre des difficultés de financement pour les
4 à 5 ans à venir".

Mobilisation des chaînes

Pour donner un nouvel élan à ce mouvement de solidarité, parrainé cette année par l'humoriste Gad Elmaleh, les organisateurs misent sur l'implication de l'ensemble des chaînes de France Télévisions, pour la première fois, et pas seulement de France 2 et France 3.
"Cette année, France Télévisions est évidemment mobilisé plus que jamais", a indiqué le président du groupe Rémy Pflimlin.
Au total, 30 heures de programmes sont prévues à partir de vendredi à 18H45 sur les six chaînes de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô et Outre-mer 1re), qui vont se relayer sans interruption.
Radio France, partenaire historique du Téléthon, consacrera aussi de nombreuses émissions à l'opération.
Sur le web, le portail francetv.fr/telethon sera présent sur l'ensemble des sites des chaînes du groupe, prenant le relais des programmes télévisés.
L'opération se veut aussi plus créative. Parmi les nouveautés, un "défithon", auquel participeront plusieurs personnalités www.defithon.fr ). Il consistera à proposer un défi en échange de dons. Par exemple, Sophie Davant animera son émission habillée en Wonderwoman pour 15.000 euros de dons, et Bruno Solo présentera la météo sur France Télévisions pour 30.000 euros.
Cette année à nouveau, Sophie Davant et Nagui seront les maîtres de cérémonie, relayés par d'autres animateurs de France Télévisions. Les promesses de dons s'effectueront par téléphone au 3637 ou sur le site www.afm-telethon.fr. Quelque 25.000 animations sont prévues dans toute la France.
slb/pjl/bfa

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches