Gregory Dunesme : les bonnes " ondes " du handicap !

Résumé : Gregory Dunesme est un homme à " tout tenter ". Ex-navigateur au long-cours, paraplégique, il se lance désormais dans une nouvelle aventure: animateur radio. " Et vous ça roule ? ", c'est le titre de son émission consacrée au handicap...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Handicap.fr : « Et vous ça roule ? », c'est quoi ?
Gregory Dunesme
: C'est une nouvelle émission que j'anime depuis la rentrée 2011(jusqu'au 30 juin pour le moment) sur les ondes de Radio Clapas, une radio associative locale, en Languedoc-Roussillon. Elle a pour objectif de donner un maximum d'informations sur la façon de vivre son handicap, à travers des actus, des revues de presse et des interviews. Elle est placée sous le signe de l'enthousiasme, de l'optimisme, avec, en option, de bonnes vibrations et quelques coups de gueule ! L'idée, c'est de passer un message positif et de créer un lien handi-valide, mais aussi de transmettre des éléments pertinents, rassurants et agréables aux auditeurs, qu'ils soient handicapés ou non.

H
: Nous vous avions présenté il y a quelques mois à travers le « Défi intégration » dans lequel vous deviez embarquer pour une longue traversée aux côtés de navigateurs valides. Comment passe-t-on de marin à animateur ?
GD
: C'est une idée qui m'a en partie été soufflée par mon père. Il y a quatre ans, j'ai traversé une période un peu difficile, je me sentais seul (mon amie venait de me quitter !) et j'avais déménagé. Bref, ça n'allait pas fort ! Je me suis lancé à corps perdu dans la navigation, une passion que j'avais depuis l'âge de douze ans. Un jour, mon père m'a dit « Je te verrais bien animer une tribune... » J'aime écrire, parler et donner la parole. L'idée a fait son chemin. Au bout de trois ans, je suis sorti de ma « convalescence » et me suis lancé ce défi, peaufinant mon dossier pendant l'hiver 2010.

H
: Vous avez alors pris votre « micro » et démarché les radios ?
GD
: C'est à peu près cela ! Et l'une d'entre elles a fini par trouver mon idée intéressante. Radio Clapas est une ancienne radio libre, animée par 39 bénévoles. Son fonds de commerce, c'est le jazz, mais il y a aussi de la place pour toutes les questions sociales.

H
: Vous avez choisi en guise de générique, la chanson du groupe Téléphone, « Quelque chose en toi ne tourne pas rond ! ». C'est un peu provoc !
GD
: Oui, c'est ce que m'a dit une amie elle aussi en fauteuil roulant. Mais la provoc, c'est un peu dans ma nature... Alors je voulais vraiment imposer cette chanson. Depuis, mon amie a changé d'avis...

H
: Quels sont vos invités ?
GD
: Il y a eu une professeure en handi-danse, un membre de l'APF, un musicothérapeute, une avocate spécialisée dans le droit du handicap, un navigateur, un prof de plongée... Nous abordons les activités professionnelles liées à la diversité et au handicap, les actions associatives, les personnalités hors normes que chacun a pu croiser au fil de ses pérégrinations...

H
: On vous sent encore un peu hésitant à l'antenne, c'est le métier qui rentre ?
GD
: Oui, il est vrai que j'étais complètement néophyte dans ce domaine. Alors, le direct, ce n'est pas pour tout de suite. Je ne me sens pas encore assez à l'aise, même si c'est bien mieux qu'au début. Je passe pas mal de temps à écouter des interviews sur d'autres ondes, pour m'inspirer de mes pairs. J'enregistre toutes les semaines et cela représente un vrai travail, une belle carte de visite. J'accepte toutes les critiques constructives pour avancer.

H
: Mais le but, c'est d'en faire votre métier ?
GD
: J'espère, un jour... Mon objectif, c'est de gagner ma vie à l'antenne. J'intègre en principe l'école de journalisme de Montpellier en janvier. Cette école prestigieuse ouvre ses portes aux « personnes issues de la diversité », même si elles n'ont pas toujours le bagage universitaire optimal. Mais j'attends encore le financement de cette formation ; je suis en train de monter un dossier Agefiph mais cela prend du temps.

H
: Y-a-t-il d'autres radios qui abordent la thématique du handicap de manière récurrente ?
GD
: Il y a Vivre FM et Handi FM, qui sont des medias spécialisés à Paris, mais je ne connais pas d'équivalent sur des radios grand public. Mon émission n'est pas pour autant un rendez-vous de spécialistes. Je m'adresse en majorité à des auditeurs qui ne sont pas touchés par le handicap, ce qui ne les empêche pas d'être réceptifs à cette thématique. C'est pourquoi il est important que je garde un ton simple et des infos sympas. C'est vrai que j'aimerais aller plus loin en proposant ce type de programme à des radios qui ciblent les 15-30 ans. J'ai démarché deux radios généralistes à ce sujet. L'une d'elle trouve le projet intéressant mais pas plus de... 3 minutes ! En proposant un format bien ficelé, efficace !

Plus d'infos :

- Quotidiennes diffusées du lundi au vendredi de 8h45 à 9h. Rediffusion à 13h30 sur radio Clapas 93.5.
- A partir de lundi 26 septembre 2011 et jusqu'au 30 juin 2012.
- Ecoute en podcast sur  www.radioclapas.fr : cliquer sur la « La grille des programmes », puis sur « Et vous, ça roule? »

Propos recueilli par Emmanuelle D'al'Secco, Handicap.fr

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr