Prisonnier en situation de Handicap : l'état condamné

Résumé : Vendredi, l'Etat a été condamné à verser des dommages et intérêts pour manquement au respect de la personne humaine, à des détenus en fauteuil en roulant !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Vendredi, l'Etat a été condamné à verser des dommages et intérêts pour manquement au respect de la personne humaine, à des détenus en fauteuil en roulant !

Cette condamnation intervient suite à des plaintes nombreuses. Particulièrement concernant la maison d'arrêt de Fresnes.

Construit en 1898, cet établissement pénitentiaire ne répond pas aux critères d'accessibilités. En effet, la bibliothèque, la salle de spectacle, les lieux de cultes, les bureaux d'encadrement, etc... ne sont pas adaptés et restent inaccessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les cellules, non plus, ne sont pas aux normes, car, il faut qu'un des 2 détenus en fauteuil sorte pour que l'autre puisse emprunter la porte...

Les condamnations sont de plus en plus fréquentes, mais aucune astreinte n'est prononcée à l'encontre des établissements pénitentiaires, les obligeant à faire des travaux pour adapter les lieux.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit d'Handicap.fr»

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr