Téléréalité : le handicap enfin télégénique ?

Résumé : " Vestiaires ", " Dans la peau d'un handicapé ", " Dans tes yeux ".... En 2012, la téléréalité s'empare du handicap. C'est nouveau ! C'est prometteur ? Des programmes qui zappent, enfin, la différence ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le mot « audimat » se prononcera-t-il bientôt « handimat » ? En France, tout a commencé avec « Vestiaires ». Diffusée sur France 2 fin 2011, cette mini série humoristique relate les coulisses d'un club handisport de natation. Deux petites minutes qui ont fait grand bruit puisque le ton y est particulièrement corrosif. Et tant mieux ! Pas de pitié pour les « handicapés ». Même si elle a fait grincer quelques dents invoquant le mauvais goût, la plupart des téléspectateurs, y compris les personnes concernées, ont jugé qu'il ne fallait pas qu'il en soit autrement. C'est cela aussi l'égalité de traitement ! Preuve que le propos a pleinement rempli sa mission, une nouvelle saison est annoncée...

Le « koh lanta » made in GB


C'est probablement en Angleterre qu'a germé cet élan d'un genre nouveau. En novembre 2009, la chaîne Channel 4 lance « Cast Offs ». Le titre est sans équivoque « Parias » en français. Le concept est plutôt insolite : dix volontaires doivent survivre pendant 90 jours... sur une île déserte ! Dans ce casting, tous les handicaps sont mêlés : cécité, malformation, atteintes motrices, nanisme ou déficience auditive... Une fausse télé réalité à l'humour noir écrite par les candidats eux-mêmes qui remporta un vif succès outre-Manche, et fut largement plébiscité par les associations de personnes handicapées.

« Push girls » : 4 hollywoodiennes font le show


C'est au tour des Etats-Unis de céder aux tentations de « l'handimat ». Une émission de téléréalité, diffusée à partir d'avril 2012, met en scène quatre femmes en fauteuil roulant à Hollywood. « Push girls », c'est son nom ! Agées de 28 à 42 ans, elles ont en commun un parcours incroyable. Une ancienne danseuse hip-hop tétraplégique après un accident de voiture, une nageuse professionnelle atteinte d'une malformation cardiovasculaire, deux autres jeunes femmes également victimes d'accident de voiture... Par caméra interposée, elles révèlent tous les obstacles qui entravent leur quotidien. Mais sans commisération, façon show hollywoodien. La productrice n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle est également à l'origine de « Little people », un programme sur des nains !

Dans la peau d'un handicapé : des « valides » en fauteuil


Dans notre pays, c'est France 4 qui s'y colle. Le 7, puis le 10 mars 2012, on pourra assister à la diffusion en prime time (20h35) de « Dans la peau d'un handicapé ». Une « série du réel » ! Ce concept à la française va encore plus loin puisqu'il propose à des personnes valides de se glisser dans un fauteuil et de se faire « passer pour ». Sur son site, France 4 justifie son parti-pris en ces termes : « En France, elles sont cinq millions de personnes touchées par le handicap, qui refusent désormais d'être tenues à l'écart et revendiquent l'égalité des droits dans tous les domaines de la vie quotidienne. Qu'éprouve-t-on quand rien n'est prévu pour vous faciliter l'existence ? ». Olivier Hallé, l'auteur et le producteur, a souhaité « traiter le sujet sans être larmoyant, ni voyeur ou miséreux, mais juste en explorateur du monde moderne ». Le résultat est assez concluant.

Coachés par des personnes en situation de handicap, Hayssam, Julien et Eve ont accepté de relever le défi du fauteuil roulant à travers plusieurs expériences : prendre le train, l'avion, aller au travail, rentrer en boite de nuit, faire du sport et même rencontrer une personne sur le Net... En caméra cachée, évidemment, pour préserver la spontanéité des réactions. En guise de conclusion : « On ne pouvait pas s'imaginer que c'était aussi compliqué ! » Incompréhension, bonheurs ou humiliations composent un patchwork d'émotions qui ne laissent pas indifférent. Audrey, une jeune femme de 25 ans devenue paraplégique à la suite d'un accident, constitue le fil conducteur de ce programme. Un joli sourire aux lèvres, elle affirme que son handicap l'a rendue plus forte et combative et ne l'empêche pas d'avoir une vie sociale, amoureuse, de travailler et de voyager... Même si le titre de l'émission peut sembler un peu réducteur (polémique sémantique oblige sur le terme « les handicapés » !), cette série constitue une étape supplémentaire dans l'acceptation de « l'autre », avec, espérons-le, un impact fort auprès du grand public. Une très belle idée !

Dans tes yeux : une aveugle à travers la planète


Le « filon » n'en finit pas d'être exploité puisqu'Arte confie un « Tour du monde en 23 pays » à une globetrotteuse inattendue, la journaliste Sophie Massieu. Aveugle de naissance, elle a parcouru la planète avec le fidèle Pongo, son dalmatien d'assistance. 40 épisodes pour découvrir les beautés de notre terre, et pas seulement à tâtons.... De l'audace aussi pour cette jeune femme qui a relevé les défis les plus insensés... Handicap, vous avez dit handicap ?

Infos:

• « Dans la peau d'un handicapé » : sur France 4 les 7 et 10 mars à 20h35
• En savoir plus sur : « Dans tes yeux », le regard d'une aveugle sur la planète

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-03-2012 par Didier LAMIC :
Enfin une bonne nouvelle qui me conforte dans le choix de la webcam sur le site doudouworld.com dés octobre 2009.
Bien-qu’on nous ait accusé à l'époque de donner notre fille en pâture sur le net !
Depuis les mentalités ont évoluées et le regard sur le handicap aussi.
Je suis ravi d'avoir modestement participé à cette évolution.
Je remercie les dizaines de milliers de visiteurs qui ont grâce à cette initiative rendu visite à ma fille pendant 2 ans et demi, avant quelle décide de quitter ce monde.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr