Ethique et handicap : un " Collège " pour penser le monde !

Résumé : " Handicap, handicaps ? Vie normale, vie parfaite, vie handicapée ". Questions posées, lors du colloque organisé au sein du Collège des Bernardins en mars 2012. L'occasion de découvrir un lieu, au cœur de Paris, où la spiritualité vaut de l'or

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un endroit magique, dans le 5ème arrondissement de Paris, l'un des plus grands édifices médiévaux de la Capitale. Une grande nef magistrale accueille le visiteur, une architecture audacieuse mêle pierre séculaire et design épuré, et, en point d'orgue, on pénètre dans le grand amphithéâtre qui a pris place dans les combles, éclairé par une rosace ensoleillée. Le décor est propice à la réflexion... La forme épouse le fond ! Edifié au XIIIème siècle par un moine, le Collège des Bernardins connait une histoire mouvementée, devenant tour à tour prison pour les galériens, entrepôt, caserne des pompiers ou internat pour l'Ecole de police... Entièrement restauré en 2008 à l'initiative du Diocèse de Paris, il a retrouvé sa spiritualité première. Jadis, il fut un lieu d'étude et de recherche au cœur de la pensée chrétienne. C'est aujourd'hui un espace qui offre à la ville un projet culturel audacieux, dédié aux espoirs et aux questions de notre société.

Théologie au cœur de la recherche

Désormais ouvert à tous, pour la première fois de son histoire, ce Collège invite à participer à ses dialogues humanistes par des travaux de réflexion ou de recherche, de formation ou d'expression artistique. Il s'appuie pour cela, entre autres, sur un pôle de recherche composé de six départements : « Sociétés humaines et responsabilité éducative », « Économie, homme et société », « Société, liberté, paix », « Judaïsme et christianisme », « La parole de l'art » et « Ethique biomédicale ». Chacun est codirigé par un universitaire et un théologien qui animent une équipe pluridisciplinaire où chercheurs et praticiens examinent ensemble des sujets sur l'avenir de l'Homme et de la société.

Trois jours de colloque sur le handicap


C'est le pôle recherche consacré à « l'éthique biomédicale » qui a choisi de placer le handicap au coeur de sa réflexion : « Handicap, handicaps ? Vie normale, vie parfaite, vie handicapée ». Dix-huit mois de recherches, de 2010 à 2012, ont réuni de nombreux spécialistes pour approfondir et analyser les différents aspects de cette question. Leurs travaux ont été distillés au fil des séminaires mensuels : « Handicap, histoire d'un mot » en décembre 2010, « Autonomie, normalité, solidarité » en juin 2011... Chaque séance a donné lieu à un compte-rendu publié sur le site du Collège des Bernardins. Comme pour toutes les thématiques choisies, ce calendrier de séminaires se conclut ensuite par un grand colloque public qui marque également l'achèvement du cycle de recherche, puis donne lieu à la publication d'actes. C'est ainsi que le handicap fut à l'honneur lors de ces trois journées du 29 au 31 mars 2012. Les actes seront disponibles au cours du second semestre 2012.

Réfléchir et offrir la parole


La conférence inaugurale du jeudi soir était animée par Julia Kristeva, philosophe, écrivain et psychanalyste sur le thème « Leur regard perce nos ombres ». Une entrée en matière pleine de symbole qui a initié trois jours de conférences sur des thèmes aussi divers que, « Les justifications de la solidarité », « Handicap et sélection prénatale », « Dignité et vulnérabilité » ou encore « Déboires du handicap : quand l'empathie s'emmêle les pinceaux » ... Des heures de débat, quinze intervenants. Ils sont médecin, neurochirurgien, éducateur spécialisé, sage-femme, professeur ou philosophe... Dominique Folscheid, Bertrand Quentin, Henri-Jacques Stiker... Patrick Gohet, président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) s'est, quant à lui, penché sur la « Vision sociétale à l'approche politique ». Quatre ateliers de travail étaient également au programme : « L'expérience des proches », « Quels instruments pour l'accompagnement des personnes handicapées ? », « L'institutionnalisation du handicap ? »... Ils ont permis aux participants d'échanger, mais aussi de donner la parole à ceux qui à défaut de penser le handicap, le vivent... Alchimie de la pensée et du vécu, de l'âme et du corps, de la spiritualité et de la science. Un collège où il fait bon retrouver les bancs sans pour autant être au ban...

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches