52ème Congrès de l'Unapei : parole de ministre !

Résumé : Participation, échanges et enthousiasme, voici les trois mots clés qui ont animé le 52ème Congrès de l'Unapei qui s'est tenu du 31 mai au 2 juin 2012 à Saint-Brieuc. La nouvelle ministre déléguée s'y exprimait pour la première fois...

Par , le 

Réagissez à cet article !

1300 personnes dont 150 personnes handicapées mentales ! Une belle réussite pour ce 52ème Congrès de l'Unapei (qui fédère 600 associations qui défendent les intérêts des personnes handicapées mentales). Il avait lieu cette année à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) du 31 mai au 2 juin 2012. Au programme : échanges politiques, débats sur la citoyenneté des personnes handicapées mentales, assemblée générale, mais aussi présentation des rapports d'activités et d'orientation, élections du conseil d'administration et du bureau de l'Unapei. Cette grand-messe était illustrée par les dessins de Chapu, humoriste, qui ont contribué à l'enthousiasme et la bonne humeur qui régnaient dans l'amphithéâtre. La participation des personnes handicapées mentales, tant en salle qu'en tribune, y était pour beaucoup, et a permis de partager des moments intenses.

Ministre déléguée : une première !


Ce fut également l'occasion d'un premier échange politique entre Christel Prado, présidente de l'Unapei, et Marie-Arlette Carlotti, nouvelle Ministre déléguée aux personnes handicapées. Sa première intervention depuis sa nomination ! La ministre a rebondi sur les points essentiels abordés par Christel Prado : la citoyenneté des personnes handicapées mentales, l'accessibilité, le financement des ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail), le vieillissement des personnes handicapées mentales, la scolarisation, le statut des bénévoles associatifs. Elle s'est engagée à mettre en place une concertation sur chacun des sujets pour enfin prendre les décisions qui s'imposent. Rendez-vous est pris. L'Unapei rencontrera à nouveau Marie-Arlette Carlotti le 20 juin prochain.

Education nationale aux abonnés absents


Mais, cette année encore, l'Unapei a déploré une défection de taille. En effet, à deux mois de la rentrée des classes, l'absence du Ministre de l'Education nationale a été remarquée. En évoquant la problématique de la scolarisation des enfants handicapés mentaux, Christel Prado a déclaré : « Ce dossier est toujours en panne et, pour la 52ème fois de l'histoire de l'Unapei, nous célébrons l'absence du ministre de l'Education nationale à notre congrès ».

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr