Prix OCIRP : 8 lauréats et 1 coup de coeur pour le handicap

Résumé : Huit prix et un coup de coeur ! Les 5ème prix OCIRP ont été remis à Paris, le 21 juin 2012. 235 initiatives en faveur des personnes handicapées étaient en lice. Un bel élan pour briser les conventions. Une vraie moisson d'enthousiasme !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Cette cinquième édition n'a pas démérité ! Jeudi 21 juin 2012, le grand auditorium de la Bibliothèque national François Mitterrand, à Paris, s'était paré de lumières douces pour accueillir les lauréats des « Prix OCIRP, acteurs économiques et handicap ». Huit thématiques, huit lauréats, huit discours et 500 mains pour applaudir... Créé en 2008, ce prix, présidé par le généticien Axel Kahn, valorise des exemples à suivre en matière d'intégration sociale des personnes en situation de handicap. Une ambition légitime de l'OCIRP (Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance) qui, depuis 45 ans, s'est donné pour mission de protéger la famille face aux risques de la vie : décès, dépendance et handicap.

235 dossiers à départager


Patrick Gohet, président du CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées) a ouvert la cérémonie. De son aveu, une habitude ! Il espère, pour la personne handicapée, la même destinée que pour tout un chacun. « Voir en elle un semblable en valeur à n'importe quel autre membre du corps social ». Et de saluer ce prix qui y contribue pleinement. Chaque remise de prix est parrainée par l'un des six partenaires engagés dans des actions fortes en faveur des personnes handicapées. Ils s'appellent FIRAH, AGEFIPH, ODAS, CCAH, FIPHFP, ANDRH. France Info est également présente qui fait sa place aux questions de handicap dans ses chroniques... Et puis, handicap.fr qui, en la personne de son directeur, Gilles Barbier, est invité à remettre le prix de la communication.

L'édition 2012, cinquième du nom, a une fois encore suscité l'enthousiasme des candidats. 235 dossiers présentés par des entreprises privées ou publiques, des associations, des individuels aussi. Une cinquantaine d'entre eux ont ensuite été présentés au jury, présidé cette année par Bernadette Céleste (INSHEA) et Michel-André Philippe, administrateur de l'OCIRP. Une moisson de talents qu'il a fallu départager pour n'en garder que huit (détail des lauréats dans texte en lien).

Les 8 lauréats 2012


Deux belles innovations dans le domaine des loisirs : un gîté labélisé pour les quatre handicaps qui fait s'engage dans le tout écolo ou une expédition à travers les Pyrénées avec des travailleurs d'ESAT. Lorsque la technologie s'invite dans la mouvance, un Smartphone devient l'outil sine qua non pour décrocher un travail : bienvenue sur le premier salon virtuel de l'emploi ! Bien décidée à mettre les préjugés sur orbite, c'est toute l'industrie spatiale qui s'engage auprès de travailleurs handicapés en leur proposant des contrats de formation en alternance. « Si tu ne viens pas à l'école, l'école ira à toi » pourrait être le credo de cette association qui permet aux élèves malades ou handicapés de suivre leurs cours à domicile. En matière de soins et d'accompagnement, un hôpital choisit d'abattre les rigidités administratives pour rester à l'écoute de ses patients tandis qu'à Paris un lieu d'accueil fait le pari de la réinsertion des personnes fragilisées par des troubles mentaux. Lorsque le handicap « fait son cinéma », ce n'est pas un caprice. Plutôt une promesse faite à Mathilde, une jeune fille trisomique qui raconte sa vie et ses humeurs dans un court-métrage... Et, enfin, le coup de coeur du jury, qui laisse l'assemblée en état de grâce. Un orgue sensoriel permet à ceux que l'on croit dépossédés de tout talent de jouer leur propre mélodie. Handicapés et musiciens, invraisemblable partition ?

Des gens bizarres ?


Selon Bernadette céleste, qui, présidente oblige, conclut la cérémonie « ce prix de l'OCIRP est un puissant observatoire des nouvelles pratiques et technologies qui permettront à la loi handicap de 2005 d'être enfin mise en pratique. Parce qu'il reste tant à faire, il est important d'en assurer la diffusion auprès du plus grand nombre. » C'est justement ce qu'ont à gagner ces lauréats : un plan média d'envergure qui leur permettra de se faire connaître dans la presse et sur les réseaux sociaux, et espérons-le, rapidement, d'essaimer dans notre société. Du pain sur la planche... Car il ne suffit pas de se congratuler dans de beaux endroits ! « Comment aller plus loin, se demande Michel-André Philippe, administrateur de l'OCIRP ? Comment capitaliser ce travail de solidarité réalisé par toutes ces entreprises et associations ? C'est en militant pour la pleine intégration dans le milieu ordinaire que tout devient possible, à l'école, dans les entreprises, dans les transports... Nous devons lutter contre ces comportements qui nous font regarder les personnes handicapées comme des gens bizarres. »

« Exemples à suivre »


Et pourquoi pas comme des exemples à suivre ? « Exemple à suivre », c'est d'ailleurs le nom du site internet où figure le détail de toutes ces initiatives. Une vision positive du handicap et un champ infini de possibles...

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches