Mini Babybel, un slogan de mauvais goût ?

Résumé : Un drôle de cadeau offert aux jeunes amateurs de fromage : un tampon encreur avec pour message ' Des vacances de malade mental'

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Des vacances de malade mental » tel est le message apposé sur le tampon encreur offert dans les filets des Mini Babybel. L'Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), alertée par ses adhérents choqués, a adressé un courrier au service consommateur du groupe BEL afin de voir ce produit retiré de la vente sans délai. Ce à quoi il a répondu « nous ne pouvons opérer au retrait immédiat de nos produits en magasin ». Face à ce manque de considération, l'Unapei appelle au boycott des marques du groupe BEL, qui commercialise notamment les produits Leerdammer®, Kiri®, La vache qui rit®, Mini Babybel®, Boursin®...

Une stigmatisation de trop...


Selon BEL, « cette expression est issue du langage courant utilisé par les jeunes ». Mais c'est justement contre cette stigmatisation banalisée que se bat l'Unapei depuis plus de 50 ans. « Un produit, surtout destiné aux enfants, ne peut véhiculer et ancrer de tel message, a déclaré déclare Christel Prado, Présidente de l'Unapei. Je suis scandalisée que BEL transmette des valeurs discriminatoires à nos enfants sans s'excuser ni rectifier son erreur ».

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 08-08-2012 par rogero :
De ma place de retraité (éducateur spécialisé puis directeur adjoint)ayant travaillé pendant 40 ans en établissement spécialisé je m'insurge contre ce genre de publicité. En clair,je pense que babybel doit être condamné à verser une somme conséquente à l'UNAPEI. On ne peut pas accepter que des profiteurs utilisent honteusement la différence. Obligeons les au respect.
Cordialement.
Roger ROBERT

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr