Le Haut Conseil de la population et de la famille

Résumé : Avis relatif au vieillissement des personnes handicapées

Par , le 

Novembre 2002

[BB]I. Mieux connaître la situation des personnes handicapées vieillissantes[EB]

Les problèmes posés par le vieillissement des personnes souffrant d'un handicap physique ou mental prennent une importance croissante et ils ne devraient faire que s'amplifier dans les années à venir. En particulier, le nombre des personnes handicapées approchant l'âge de soixante ans croît sans doute, pour diverses raisons : la vague démographique de l'après-guerre, les accidents de la route et, surtout, les progrès de la médecine et l'amélioration de la prise en charge de ces personnes. On peut estimer à au moins 150 000 le nombre de personnes handicapées qui atteindront l'âge de soixante ans au cours des dix prochaines années. D'une façon générale, les personnes handicapées, qui connaissent plus tôt que les autres un certain nombre de symptômes du vieillissement, vivent plus longtemps qu'autrefois. Cette situation heureuse s'accompagne de difficultés nouvelles quand l'âge est à l'origine de phénomènes de régression chez des personnes qui ont peu à peu réussi à prendre le pas sur leur handicap.

Cela étant dit, il n'est guère aisé d'être plus précis, tant les personnes handicapées forment un ensemble hétérogène et tant font défaut une estimation du nombre des personnes en cause, de leurs caractéristiques et de leur situation administrative, une évaluation des besoins qu'elles rencontrent et même, semble-t-il, une juste appréciation des problèmes médicaux et para-médicaux que pose leur vieillissement. Si l'on constate une amélioration récente de cette situation, grâce, notamment, au travail statistique de grande ampleur mené dans le cadre de l'enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance (HID), les éléments d'information sur les personnes handicapées et leur vieillissement continuent d'être lacunaires, tout comme ceux qui ont trait à l'action menée en leur faveur.

[BB]Le Haut Conseil regrette vivement ces insuffisances, qui entravent le bon développement de l'action publique, et il estime que la plus grande attention doit être accordée à l'amélioration du système public d'information[EB].

Lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous:
http://www.social.gouv.fr/htm/dossiers/hcpf/ind_avis112002.htm

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr