Afghanistan-aide-USA

Résumé : Colère d'ONG françaises contre l'action humanitaire de l'armée américaine

Par , le 

PARIS, 4 fév (AFP) - La mise en place par l'armée américaine, début février, d'"équipes de reconstruction régionale" en Afghanistan "crée la confusion" entre militaires et humanitaires, et "met à mal le travail des organisations humanitaires", dénoncent mardi douze ONG françaises dans un communiqué.
Evoquant une "démarche politique sous couvert d'humanitaire", les signataires s'inquiètent que "le ciblage de l'aide dispensée par les PRT
(Provincial Reconstruction Team) soit politiquement biaisé en faveur des régions dont le pouvoir local est favorable à la Coalition menée par les Etats-Unis".
Les signataires sont Action contre la Faim, Acted, Afrane, AMI, Architecture et Développement, Enfants du Monde/droits de l'Homme, Handicap International, Madera,Médecins du Monde, MRCA, Solidarités et le Groupe URD.
Ces ONG craignent par ailleurs "que la population tende à progressivement assimiler les volontaires humanitaires à des éléments de l'armée américaine", avec le risque de "ruiner les efforts déployés par les ONG".
"De plus, ajoutent-elles, cette confusion entre membres d'unités combattantes de la Coalition et volontaires humanitaires est porteuse de graves risques de sécurité pour ces derniers, pouvant amener à terme à un retrait des ONG dans les zones concernées".
Les signataires réclament "une distinction claire entre militaires et volontaires humanitaires", avec notamment "le port systématique de l'uniforme par les militaires".
Ils demandent aussi que le périmètre d'intervention des PRT soit "clairement délimité sur des secteurs d'intervention qui relèvent d'une compétence exclusive de l'armée", laissant ainsi le travail avec les communautés (santé, social, agriculture, eau et assainissement, éducation) aux seules organisations humanitaires.
gbo/cho/bma

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches