Handicap-social

Résumé : Handicap: Julia Kristeva lance un comité national pour combattre l'ignorance

Par , le 

PARIS, 23 avr (AFP) - La psychanalyste Julia Kristeva a lancé mercredi un "comité national" regroupant de nombreuses personnalités, handicapées ou valides, de tous horizons afin de "combattre l'ignorance et la peur" qui
entourent le handicap.
Ce comité "Handicap : sensibiliser, informer, former" a été officiellement installé en présence du ministre de la Santé, Jean-François Mattei, et de la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie-Thérèse Boisseau.
Le comité a vocation à "organiser des Etats généraux et notre objectif consistera à combattre l'ignorance et la peur du handicap par un travail d'information et de formation dans tous les domaines", du médical aux médias en passant par les sports, a-t-elle déclaré.
Mme Kristeva, chargée par le président Jacques Chirac d'une mission sur le handicap, a réuni autour de ce projet de nombreuses personnalités comme la créatrice de mode Sonia Rykiel, le chanteur-compositeur aveugle Gilbert Montanier, le président d'Arte Jérôme Clément ou encore les journalistes Laure Adler (France Culture) et Dominique Bromberger (France Inter) ou le
psychologue-écrivain spécialiste des autistes Howard Buten.
Pour Henri-Jacques Stiker, anthropoloque et historien du handicap, "il faut désenclaver le handicap", le faire sortir "de la réserve d'Indiens". "Le débat doit devenir national car il n'a pas vraiment eu lieu", a-t-il souligné, alors que l'année européenne des personnes handicapées est bien entamée.
Alexandre Jollien, un jeune écrivain suisse handicapé moteur, a, lui, dénoncé le "regard de l'autre qui rend handicapé et avalise le handicap".
"S'occuper des personnes handicapées n'est pas un acte de charité mais un acte humaniste qui sous-tend les valeurs démocratiques", a-t-il affirmé.
sla/ed/sp

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches