Boisseau: un "revenu d'existence" pour les handicapés ne pouvant pas travailler

Résumé : Marie-Thérèse Boisseau, s'est prononcée pour la création, dans la loi de programmation et d'orientation en faveur de l'insertion des

Par , le 

STRASBOURG, 19 mai (AFP) - La secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie-Thérèse Boisseau, s'est prononcée lundi à Strasbourg pour la création, dans la loi de programmation et d'orientation en faveur de l'insertion des
handicapés, d'un "revenu d'existence" pour ceux qui ne peuvent pas ou peu travailler.
Insistant sur la nécessité pour les personnes handicapées de disposer d'un "revenu propre", elle a décrit trois cas de figure, lors d'un point de presse à l'occasion d'un colloque "Citoyenneté européenne et handicap".
Pour ceux qui peuvent travailler, ce revenu propre serait celui de leur travail. Pour ceux souffrant d'un handicap lourd ne leur permettant pas du tout de travailler, elle a plaidé pour un "revenu d'existence", qu'elle n'a pas chiffré.
Quant à la situation intermédiaire de ceux qui peuvent un peu travailler, ils devraient également bénéficier d'un revenu d'existence en plus de celui de leur travail. "Même s'ils ne travaillent qu'à 10%, ils doivent être incités à
travailler en touchant un peu plus que ceux qui ne travaillent pas", a expliqué Mme Boisseau.
Ce revenu d'existence viendrait en plus de la prestation de "compensation du handicap" présentée dans une note d'orientation en avril.
La nouvelle loi sur l'insertion des handicapés, "qui se veut beaucoup plus
personnalisée, en faveur de l'autonomie et du libre choix" d'être hospitalisé ou de vivre "en milieu ordinaire", fera l'objet d'une "présentation plus précise en Conseil des ministres fin juin-début juillet" et d'une autre présentation à l'automne, a précisé Mme Boisseau, qui espère une discussion à l'Assemblée nationale début 2004 et une adoption pour juin 2004.
Cette loi comportera des "dispositions très concrètes quant à l'accessibilité au logement, à l'emploi, à l'école, à la culture, à la citoyenneté", a-t-elle ajouté, espérant une "mise en oeuvre" d'ici trois à cinq ans.
abd/dro/cco

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches