Handicap-mental

Résumé : Handicap mental: remise du "cahier national de la dignité" à la ministre

Par , le 

PARIS, 27 sept (AFP) - Les associations de parents et amis des personnes handicapées mentales ont remis samedi à la secrétaire d'Etat Marie-Thérèse Boisseau, un "cahier national de la dignité" à l'occasion des Journées du
Handicap mental, a constaté l'AFP.
Ce cahier "synthétise tous les besoins que font remonter les régions" en matière de handicap mental, a expliqué Régis Devoldère, président de l'Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapéesmentales (Unapei) en le remettant à la ministre.
Réunis dans les jardins du Trocadéro à Paris, de nombreux handicapés mentaux et leurs familles ainsi que les touristes et les promeneurs parisiens ont pu assister à des chants et des spectacles organisés par les associations.
Plaidant pour une loi qui devra "fixer, à partir du concept de la compensation, le niveau auquel la solidarité nationale avec les handicapés
doit s'élever", M. Devoldère a rappelé que la France comptait 650.000 personnes en situation de handicap mental.
Parmi elles, a-t-il insisté, on recense 20.000 enfants en attente de scolarité, 20.000 adultes gravement handicapés sans structure d'accueil
adaptée et 10.000 qui attendent une place dans un centre d'aide par le travail (CAT).
Mme Boisseau a d'abord rappelé que d"importants efforts budgétaires ont été déployés cette année" pour les personnes handicapées, permettant notamment un doublement du nombre de places en CAT et le quintuplement du nombre
d'auxiliaires de vie scolaire.
"Ces efforts doivent être poursuivis en 2004, année d'une nouvelle loi pour les personnes handicapées", a-t-elle dit, précisant que "la loi distinguera clairement ce qui est du domaine de la compensation du handicap, c'est-à-dire
les dépenses que n'a pas à faire une personne valide, et les revenus du handicapé", la compensation relevant de la solidarité nationale.
L'après-midi s'est conclue par un lâcher de 7.000 ballons multicolores face
à la tour Eiffel. En tout, 60.000 ballons ont été lâchés dans une cinquantaine de villes qui participaient à cette journée dans toute la France, pour symboliser les places d'accueil qui manquent, selon l'Unapei.
cel/abl

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches