Social-santé-handicap-autisme

Résumé : Le gouvernement proposera

Par , le 

PARIS, 2 oct (AFP) - Le ministre de la Santé, Jean-François Mattei,et la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie-Thérèse Boisseau, ont
indiqué jeudi dans un communiqué commun qu'ils proposeraient "avant la fin de l'année" un "plan pour l'autisme dès 2004".
Ce plan sera présenté "après consultation des associations", ont ajouté les deux ministères.
Cette annonce intervient au lendemain de la remise à M. Mattei, Mme Boisseau et au Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, d'un rapport sur l'autisme du député de la Loire, Jean-François Chossy (UMP).
Dans ce document, M. Chossy plaide pour la mise en place d'un "plan ORSEC pour l'autisme".
Le député estime que l'autisme, et de manière plus global le handicap, relève de la solidarité nationale: il propose de "verser le produit d'une journée travaillée (une journée de RTT, revenu du travail et montant des cotisations sociales) dans le fonds de solidarité pour le handicap".
En effet, en matière de dépistage, de prise en charge, d'accompagnement (scolaire, professionnel), M. Chossy dresse avant tout un constat de carence.
Le diagnostic d'autisme est "trop tardif", la recherche devrait être "intensifiée et soutenue financièrement", la mise à niveau des structures d'accueil demande "un effort considérable", les places en établissements existantes "ne sont pas pourvues budgétairement" et sont d'ailleurs insuffisantes et la scolarisation des enfants autistes révèle "la grande anomalie du système".
Selon les données disponibles, l'autisme sévère pourrait concerner une population de 6.200 à 8.000 enfants et de 17.400 à 23.700 adultes soit
une fourchette de 23.600 à 31.700 personnes.
"Mais il convient de multiplier par 3 ou 4 pour les cas les moins typiques mais toujours apparentés à l'autisme, ce qui amène à une population compris entre 70.000 et 80.000 personnes", explique le député.
sla/ed/ei

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr