Handicap-surdité

Résumé : Des interprètes en langue des signes pour favoriser l'autonomie des sourds

Par , le 

Par Christophe SCHMIDT

NANTES, 23 oct (AFP) - Un service d'interprétariat de la langue des signes à prix réduit propose aux sourds vivant en Loire-Atlantique de les assister à tout moment, de la visite médicale à l'entretien d'embauche, en passant par le mariage, la réunion de copropriété ou une comparution au tribunal.
Servisignes, mis en place par le conseil général il y a deux ans, est un cas unique en France, où la langue des signes a été reconnue tardivement et où les professionnels manquent.
"Quand les sourds viennent accompagnés par un parent, l'interlocuteur s'adresse à l'entendant. Quand ils viennent avec l'interprète, c'est eux qu'on regarde et à eux qu'on parle", constate Anita Dutertre, responsable de Servisignes au sein du conseil général.
Marie-Magdeleine Nardin est la cheville ouvrière du service. A 25 ans, jeune diplômée de l'ESIT, la prestigieuse école d'interprètes de l'université Paris-III, elle est l'une des quelque 200 interprètes diplômées en langue des
signes française (LSF), dont la moitié exercent à Paris.
Une subvention permet à Servisignes de facturer sa prestation 3 euros de l'heure aux particuliers, contre 30 à 40 euros dans le secteur marchand. La demande progresse pourtant lentement.
"Les sourds qui doivent faire une démarche ont l'habitude de solliciter les parents ou les amis entendants, parfois des voisins", explique Marie-Magdeleine Nardin.

[BB]secret professionnel[EB]

Mais selon elle, seul un interprète apte à "traduire toutes les nuances, les intentions et les émotions", mais aussi capable d'être neutre et respectueux du secret professionnel, permet au sourd de "dire vraiment ce qu'il veut et donc d'être autonome".
Les demandes d'interprétariat lors de rendez-vous officiels - chez le notaire, l'agent immobilier, l'avocat - sont pour l'instant les plus nombreuses à Servisignes.
Autre cas fréquent, celui de parents sourds d'un enfant entendant, qui souhaitent ne manquer aucun détail du jugement des professeurs lors des réunions de parents d'élèves.
L'interprète peut intervenir en fait dans toutes les occasions de la vie. Un étudiant s'est ainsi fait récemment accompagner pour l'achat d'un
ordinateur portable.
En France, 1.250.000 personnes présentent une déficience auditive moyenne, 350.000 une déficience auditive sévère et 110.000 une déficience auditive profonde, selon le secrétariat d'Etat aux Personnes handicapées.
cs/ao/cco
[BI]
" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ".[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr