Social-santé-vieillesse-handicap: réactions négatives de deux associations

Résumé : Deux associations de personnes handicapées critiquent le plan dépendance

Par , le 

PARIS, 7 nov (AFP) - L'Association nationale pour l'intégration des handicapés moteurs (ANPIHM) et le Comité pour le droit au travail des handicapés et l'égalité des droits (CDTHED) ont critiqué vendredi le plan dépendance du gouvernement, dénonçant une mesure à caractère "charitable" et non "solidaire".
"Solidarité, oui! Charité, non!", écrit l'ANPIHM dans un communiqué.
"Conforter la prise en charge de la dépendance via une action à caractère charitable est contradictoire avec la volonté proclamée de contribuer à changer le regard de la société envers les personnes en situation de handicap", estime-t-elle.
L'ANPIHM "condamne sans réserve cette mesure inacceptable" et réclame "une politique basée sur l'égalité et la solidarité de la Nation toute entière dans le cadre d'une protection sociale au financement élargi".
Dans un autre communiqué, le CDTHED estime "qu'en soumettant le financement de la dépendance à la charité publique obligatoire, il dénie de fait aux assurés sociaux dépendants le droit à bénéficier de la seule véritable solidarité qu'est la sécurité sociale".
"C'est une insulte à nos droits", poursuit-il.
Le Comité s'insurge aussi contre le fait qu'"en s'attaquant aux droits des salariés (retraites, congés payés), le gouvernement frappe également les travailleurs handicapés, y compris ceux qui sont dépendants".
Pour lui, "la seule solution pour assurer à tous les assurés sociaux le droit véritable à une prise en charge égalitaire sur l'ensemble du territoire, c'est que la branche maladie de la sécurité sociale prenne en charge la totalité des frais liés au handicap et à la maladie".
kp/sla/am

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches