Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Handicap: Chirac appelle à 'un changement profond de mentalité'

Résumé : Le président a appelé à 'amplifier les efforts d'insertion pour que chaque personne handicapée puisse apporter le meilleur d'elle-même'....

Par , le 

PARIS, 10 déc (AFP) - Le président Jacques Chirac a qualifié mercredi de "réforme essentielle" la future loi en faveur des personnes handicapées et a appelé à "un changement profond de mentalité", a indiqué le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.
"J'attache une très grande importance au projet de loi que préparent Marie-Thérèse Boisseau et Jean-François Mattei", ministre de la Santé, a déclaré le chef de l'Etat, à l'issue d'une communication en Conseil des ministres de la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées.
"Il s'agit d'une réforme essentielle qui doit accompagner un changement profond de mentalité", a dit Jacques Chirac, dont les propos étaient rapportés par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.
Le projet qui crée un "droit à compensation des conséquences du handicap" vise à "démontrer plus activement à chaque personne handicapée la volonté d'intégration et de solidarité de la Nation", a fait valoir le chef de l'Etat.
C'est "un changement de nature dans notre approche des choses".
"Si les personnes handicapées ont besoin de la solidarité de l'ensemble de la société, la société a besoin elle aussi de tout ce que les personnes handicapées peuvent lui apporter de richesse humaine, d'expérience et de travail", a-t-il dit. "C'est ainsi que doit se vivre la fraternité, et pas à sens unique".
Le président a appelé à "amplifier les efforts d'insertion pour que chaque personne handicapée puisse apporter le meilleur d'elle-même".
En matière d'accès à l'emploi dans la fonction publique, il a une nouvelle fois demandé aux ministres de "veiller personnellement au respect de l'obligation d'emploi des personnes handicapées dans leur administration respective".
"Aujourd'hui, il est nécessaire d'aller plus loin", a-t-il dit, en soulignant que "les problèmes d'éducation, d'accueil, d'emploi, d'accessibilité, de transports, de logement, d'aide à domicile et d'accès à la culture se font de plus en plus lourds dans une société urbanisée où les solidarités naturelles se sont distendues".
Il a demandé que "les exigences de l'accessibilité soient intégrées aux programmes de formation d'architectes et ingénieurs.
Pour sa part, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a souligné que ce dispositif correspondait à la mise en oeuvre d'un des "trois grands chantiers", avec la lutte contre l'insécurité routière et le combat contre le cancer, lancés par Jacques Chirac le 14 juillet 2002.
Le ministre de l'Education nationale Luc Ferry a pour sa part fait valoir que "les engagements pris en terme de recrutement des auxiliaires de vie pour la scolarisation des enfants handicapés avaient été tenus" et que "le nombre de classes adaptées avaient été doublées dans l'enseignement secondaire".
phg/but/Glk

«[BI] Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches