Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Jeux paralympiques : les télés du monde se réveillent enfin

Résumé : A travers le monde, les chaînes de télé se mobilisent pour offrir aux futurs Jeux paralympiques une couverture médiatique sans précédent. Un potentiel de 3,8 milliards de téléspectateurs dans 115 pays. Pour mettre en lumière de vrais champions !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Après l'annonce de 60 heures de direct sur France télévisions (lire article en lien ci-dessous) pour les Jeux paralympiques de Sochi (du 7 au 16 mars 2014) pour mettre en valeur les exploits des 650 athlètes issus de 45 pays, c'est au tour du Comité international paralympique (IPC) de se féliciter de la couverture médiatique promise aux futurs Jeux à travers le monde. Une diffusion qui devrait avoir un impact significatif sur ce grand-rendez-vous sportif jusqu'alors laissé pour compte, malgré un potentiel de 3,8 milliards de téléspectateurs dans 115 pays !

USA : un tournant important

Aux Etats-Unis, les Jeux de Sochi (hiver) en 2014 et Rio (été) en 2016 bénéficieront d'un nombre record d'heures d'antenne : 116 au total, comprenant les cérémonies d'ouverture et de clôture. Un tournant important pour le mouvement paralympique ! « Je pense que nous avons tous été très émus par Londres en 2012, et par nos expériences au contact des athlètes paralympiques, a déclaré l'un des responsables de la chaîne américaine NBC. » NBC et NBC Sports Network (NBCSN) offriront 50 heures de couverture télévisée à Sochi. En septembre 2016, se sont 66 heures qui sont prévues pour Rio. Soit 60 heures de plus qu'à Londres ! Au Brésil, ce sont 4 300 athlètes, dans 22 disciplines, qui sont attendus et espèrent réitérer le succès londonien.

Grande-Bretagne : concurrence féroce

En Grande-Bretagne, Channel 4 a obtenu des droits de télévision pour les deux prochains Jeux après un appel d'offres particulièrement concurrentiel. Elle diffusera plus de 45 heures à Sochi et 500 heures à Rio. La chaîne anglaise était déjà présente lors des Championnats du monde d'athlétisme IPC en juillet 2013 à Lyon et aux Championnats du monde de natation IPC en août.

Europe : 27 pays s'engagent

Quant à l'UER (Union européenne de télévision), Eurovision et l'IPC (Comité international paralympique), ils ont annoncé un partenariat multi-services couvrant les droits médiatiques sur toutes les plate-formes lors des deux prochains Jeux. Les 27 membres de l'UER se sont engagés à offrir à ceux de Rio une visibilité sans précédent.

Canada : 350 heures à Sochi

Enfin, en novembre 2013, à 100 jours de Sochi, le Comité paralympique canadien a dévoilé un plan média ambitieux, avec une diffusion sur 5 plate-formes. Plus de 65 heures à la télé et jusqu'à 350 sur les chaînes du web pour ravir les internautes canadiens.

Des histoires humaines incroyables

« Je pense que la retransmission en direct de ces événements va permettre de donner une visibilité inédite au handisport, se réjouit la nageuse américaine Courtney Jordan, championne du monde en titre. En voyant ces images à la télé, les personnes handicapées à travers le monde vont comprendre qu'elles peuvent aussi devenir, pourquoi pas, de grands athlètes. Cela peut changer leur vie. » « Pour le grand public, c'est un évènement avec un formidable potentiel humain, poursuit NBC. Les Jeux paralympiques sont puissants car ils recèlent des histoires incroyables. Ils sont bien davantage qu'un simple rendez-vous sportif ! » 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 11-01-2014 par Mart Oli :
Il était temps que les populations voient et s'appersoivent que ces personnes différentes sont capable d'accomplir bien des choses que les soient disant normeaux ne peuvent même pas.
Tous les gens qui ont une volonté, peut importe leur faculté, sont capable d'accomplir des extraordinaires performances. Mais leur force de volonté est bien supérieur a la leur, parce que c'est a force de patience et de persévérance dans la répétition de mouvement qu'ils parviennent a y arriver et ça même si ça prend deux, trois ou quatre fois et même dix fois plus de temps a y parvenir qu'une autre personne. Ce ne sont pas des lâcheurs/lâcheuses.
Et leurs meilleurs supporteurs sont la famille qui les appuis depuis leur toute première victoire, si petite qu'elle soit. Et qu'ils n'ont jamais arrêté de croire a leur réussite sans leur mettre de barrière.
Bravo a tous les pays qui se sont ouvert les yeux et qui nous permettront de voir ces athlètes qui méritent d'être regarder a leur tour.

Le 11-01-2014 par Mart Oli :
J'oubliais aussi de dire qu'il ne faudrait pas oublier les Olympiques Spéciaux Nationaux aussi.
Ce sont des personnes avec une déficience intellectuel a prime abord et qui font toutes sortes de sports. Ils sont très important aussi, parce qu'ils permettent a des personnes qui vivent avec une déficience de faire du sport et ça leur est grandement bénéfique. Ça améliore énormément leur estime de soit.
Les OSN faudrait les voir aussi.
Merci

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches