Baiser d'adieu à la sclérose en plaques, nouvelle campagne !

Résumé : La campagne française "Un baiser d'adieu à la sclérose en plaques" a pour but d'inciter un maximum de personnes à agir et à se manifester pour faire avancer la recherche sur la SEP progressive ! Elle est lancée le 14 janvier 2016, pour un mois.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Qu'allez-vous faire pour dire adieu à la sclérose en plaques ? Et pourquoi pas envoyer un baiser, rouge écarlate si possible ! La Ligue française contre la sclérose en plaques lance la première campagne pour soutenir la recherche sur la SEP progressive. Initiée en Australie en 2010, la campagne « Kiss goodbye to MS » (un baiser d'adieu à la SEP) a pour but de sensibiliser à cette maladie chronique qui touche plus de 2 millions de personnes à travers le monde.

Tenter un challenge

Trois types de challenges sont proposés : porter un objet en lien avec la campagne (rouge à lèvre, vêtement rouge, un objet logoté de la campagne), tenter un défi (un saut en parachute, une course à la nage, déclamer un poème en public) ou associer le plus grand nombre en organisant un évènement chez soi, avec ses amis ou sur son lieu de travail. Chaque participant doit à son tour prendre le relais et trouver des sponsors parmi ses proches (collecte sur la plateforme Alvarum, en lien ci-dessous).

Financer la recherche

En trois ans, cette campagne annuelle très largement relayée dans les medias et via les réseaux sociaux a permis à la Société australienne de sclérose en plaques de récolter 2 millions de dollars pour financer la recherche. Forte de ce succès, elle encourage toute la planète à se saisir de ce concept. Les dons récoltés sont alloués aux associations organisatrices de la campagne au sein de chaque pays. En France, lancée le 14 janvier 2016, elle s'achève le jour de la Saint Valentin, le 14 février.

La SEP, 90 000 personnes en France

La campagne française s'est axée sur la recherche, et plus particulièrement sur la forme progressive (qui concerne 45% des patients), pour laquelle il n'existe, pour le moment, aucun traitement. La sclérose en plaques est une maladie chronique auto-immune qui touche le cerveau et la moelle épinière. En France, entre 70 000 et 90 000 personnes en sont atteintes. La SEP est la première cause de handicap non traumatique du sujet jeune (la maladie se manifestant le plus souvent entre 20 et 40 ans). Elle touche deux à trois fois plus les femmes que les hommes. Plus la SEP progresse, plus son impact est important sur les patients et leur qualité de vie : deux malades sur trois sont sans emploi et éprouvent des difficultés à poursuivre leurs activités de loisirs et à mener une vie normale. Il n'existe actuellement pas de traitement permettant de guérir de la maladie.

© DR

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-01-2016 par malou :
kiss good bye à cette coquine qui fourmille dans mes jambes et me brûle. KISS YOU

Le 27-04-2017 par Volbeat :
Possible de faire un point sur les aides et mettre boîte dans les commerces pour soutenir les recherches contre la sep

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches