Des lames de course pour enfants amputés

Résumé : 40 lames de carbone partagées par des enfants amputés qui peuvent ainsi renouer avec le plaisir de la course. Cette action de l'association Entr'aide a reçu le prix du Public lors des trophées 2015 du CCAH. Une idée aussi folle que magnifique.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Des lames de carbone pour permettre aux enfants amputés de retrouver le bonheur de courir, et pourquoi pas en compétition. Le « Public » a aimé ce projet « Une lame pour courir » et lui a donc décerné son « Prix » à l'occasion des 6èmes trophées du CCAH (Comité national coordination action handicap) le 20 mai 2015 (article en lien ci-dessous). On doit cette belle initiative à l'association Entr'aide. Son objectif ? Équiper une trentaine d'enfants de 6 à 16 ans de lames de course en prêtant les équipements gracieusement et en organisant les conditions de rotation entre enfants une fois la lame devenue inadaptée à cause de la croissance.

Une enjambée féline

Conçues en fibre de carbone, ces lames high-tech offrent d'ordinaire aux champions paralympiques leurs performances et surtout une détente « féline » quelle que soit la hauteur de l'amputation. En anglais, on les appelle « cheetah », qui signifie « guépard » ! Elles reproduisent en effet le mouvement de la patte arrière du félin qui s'étend pour atteindre le sol tandis que les muscles puissants de sa cuisse tirent son corps vers l'avant. Un outil de propulsion et de mobilité incomparable pour les personnes amputées.

Un stock mutualisé pour les enfants

Alors pourquoi ne pas en faire profiter les plus jeunes ? Elles permettent la reprise de la pratique sportive pour des enfants parfois quadri-amputés. Le souci majeur réside dans le fait qu'elles sont calibrées sur mesure, et évoluent selon le poids du coureur, étalonnées de 5 kg en 5 kg. Chaque pièce vaut la bagatelle de 2 800 euros, auxquels il faut ajouter l'emboiture. Près de 6 000 euros par jambe ! Impossible donc d'investir dans un outil aussi précieux pour un enfant qui grandit régulièrement, d'autant que ce type de prothèse ne rentre pas dans la liste des produits remboursés et doit donc faire l'objet d'une demande de prestation extra-légale. D'où l'idée de constituer un stock et de mettre en place un système de partage entre enfants de 6 (à partir de 20 kilos) à 16 ans (obtention possible d'une prothèse adulte en fin de croissance). Gratuitement, évidemment !

40 lames fin 2014

C'est Jean-Luc Clémençon, orthoprothésiste et ergothérapeute depuis 25 ans au centre de rééducation et de réadaptation de Nancy, en Meurthe-et-Moselle, qui a eu cette idée géniale. Il a reçu un soutien inconditionnel des prothésistes en charge de l'appareillage des enfants qui ont accepté de donner de leur temps, bénévolement. Fin 2014, Entr'aide possédaient un stock d'une quarantaine de lames. Cette belle collection permettra sans doute de faire face aux demandes en 2015. Si cette initiative est un succès, la France sera le tout premier pays à permettre aux enfants amputés qui le peuvent de courir gratuitement.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches