Euthanasie en Belgique : les enfants aussi !

Résumé : Une loi autorisant l'euthanasie sans condition d'âge, et donc celle des enfants, vient d'être adoptée par les députés belges. C'est une première au monde. Dans un sondage, 73% des Belges se disent favorables...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Alors que le Conseil d'Etat français n'arrive toujours pas à « trancher » sur le cas de Vincent Lambert, homme tétraplégique de 38 ans, en état végétatif chronique depuis 2008 à la suite d'un accident de la route, pour qui une partie de la famille et les médecins réclament le droit de mourir dans la dignité, la Belgique vient de prendre une décision inédite. Depuis déjà 2002, le pays s'est doté d'une loi autorisant l'euthanasie des personnes majeures après demande « volontaire, réfléchie et répétée » examinée par trois médecins. Mais elle est désormais, depuis le 13 février 2014, le premier pays au monde à légaliser l'euthanasie, et ce sans fixer de condition d'âge, ce qui la rend également applicable aux enfants et adolescents (les Pays-Bas ayant depuis 2002 un texte similaire mais qui fixe la limite d'âge aux plus de 12 ans). Ce texte, adopté par le Sénat belge en décembre 2013, vient à son tour d'être approuvé par les députés.

Des limites très strictes

Une telle décision doit être réservée à ceux qui sont atteints de maladie incurable et victime de «souffrance physique constante et insupportable qui ne peut être apaisée et qui fait suite à une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable» (la notion de souffrance psychique ayant été écartée), et ayant reçu l'assentiment des deux parents et de l'équipe médicale. Les mineurs devront jouir de ce droit à condition d'avoir fait la preuve de leur « capacité de discernement », évaluée par un psychologue ou un pédopsychiatre.

73% des Belges se disent favorables

En Belgique, cette nouvelle loi ne semble susciter que de rares controverses, et notamment celles de l'Eglise catholique. A peine 10 % des pédiatres exerçant dans le pays s'y disent hostiles. Dans un sondage réalisé en octobre 2013, 73% des Belges se déclaraient favorables à l'extension aux mineurs du droit à l'euthanasie. Ce texte entrera en vigueur dans les prochaines semaines. Rappelons que l'euthanasie des adultes concerne 1 500 personnes par an en Belgique, soit environ 2% des décès. Le cadre de cette nouvelle étant particulièrement stricte, elle ne devrait s'appliquer, à l'inverse, qu'à de très rares enfants. 

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches