Le handicap dans les lois : piqûre de rappel de Manuel Valls

Résumé : Piqûre de rappel ! Le 4 juillet 2014, Manuel Valls a adressé une lettre à ses ministres dans laquelle il leur remémore l'engagement pris par son prédécesseur 2 ans plus tôt : inclure une réflexion sur le handicap dans tout nouveau projet de loi!

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un volet handicap dans chaque nouvelle loi. Manuel Valls vient de réaffirmer le principe. Le 4 juillet 2014, dans une lettre, il a rappelé à tous ses ministres et secrétaires d'Etat de veiller à ce que des dispositions spécifiques aux personnes handicapées soient prises en compte dans tous les projets de loi élaborés par le gouvernement, à partir du moment où le domaine le justifie. « La prise en compte des personnes en situation de handicap doit constituer une préoccupation générale de l'action du gouvernement, écrit-il. » Il insiste également sur l'obligation de réaliser un "temps de réflexion" sur cette question, et de joindre au dossier de tout projet de loi une fiche "diagnostic handicap" résumant cette réflexion et ses implications.

Une initiative de JM Ayrault en 2012

Le Premier ministre, qui se recommande des engagements de François Hollande lors de sa campagne, s'inscrit ainsi dans la démarche impulsée par son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault, qui, quelques semaines seulement après sa nomination, dans une circulaire (5602/SG) datée du 4 septembre 2012, avait été le premier à édicter un tel principe. Rien de bien neuf sur le fond mais une piqûre de rappel nécessaire à l'heure où la polémique sur le report des échéances d'accessibilité laisse un goût amer chez les personnes concernées.

Les projets de loi de 2014

En 2014, de nombreux projets législatifs sont concernés tels que la réforme des collectivités territoriales, le pouvoir d'achat ou la croissance, ou encore celui sur la transition énergétique. Il en ira évidemment de même de la loi sur l'autonomie des personnes âgées. Malheureusement, cet engagement semble parfois n'être qu'une "suggestion" et seul l'avenir nous dira si les ministres ont respecté les consignes du premier d'entre eux. La Conférence nationale du handicap (CNH), qui doit se tenir avant la fin de l'année et rassemble en principe tous les ministres concernés, devrait être l'occasion de rappeler à chacun ses devoirs.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-07-2014 par Jean-Paul :
Cela fait 20 ans que j'entends le même discours ! :(
En attendant notre fils, autiste sévèrement atteint et âgé de 26 ans n'a jamais ("JAMAIS", vous lisez bien le mot "JAMAIS") bénéficiée d'une prise en charge adaptée et il est à la maison chez nous pour une durée indéterminée !

Alors, Monsieur Valls, il faut arrêter de parler et agir parce que MM Juppé, Jospin, Raffarin, De Villepin, Fillon, Ayrault ont fait des discours simailaires et, nous on attend, on attend, on attend...

Le 31-07-2014 par Luc :
Et combien de milliers de personnes handicapées sans prise en charge pendant que les blabla politiques de tout bord continuent !

Le 31-07-2014 par Lavalois53260 :
Victime d'accident de travail et lourdement handicapé, jélève tout seul mes deux enfants.
Je demande des aides lesquelles me sont toujours refusées !
Lourdement handicapé, cécité partielle, insuffisant respiratoire , diabétique et Hémiplégique coté gauche, je me vois refuser une aide adaptée à mes besoins ainsi que pour mes enfants, et tout ceci accompagné de plusieurs certificats médicaux, ou les médecins disent, noir sur blanc, que j'ai besoin permanent de tierce personne !!!
Je vis sans aucune hygiène ainsi que mes enfants et ça depuis plusieurs années et ma maison se ressemble plus à une cochonnerie, par manque d'aides humaines et économiques...
J'ai toujours des difficultés à régulariser mes factures des biens essentiels et indispensables pour pouvoir survivre, puis toutes les aides me sont refusées ( électricité je suis insuffisant respiratoire  eau : sans elle je ne pourrai survivre). Je vis le jour le jour, toujours dans la peur d'une coupure par manque de payement !

Le 02-09-2014 par capucine :
Bonjour, moi je me retrouve licenciée sans AAH mais avec ce joli panneau RQTH,
waouhh quel bonheur cette chose qui m' empeche d' avancer ,
en ASS ce mois c' est a dire au alentours des 500 euros et encore , difficile de comprendre comment faire .
Et evidement aucune chance de retrouver du travail a 50 ans .

Le 01-11-2015 par laurent77 :
j ai ete detecter en juin dernier pour la fibromyalgie j ai fermer ma societer en decembre 2012 pour les raison de santé du a une chutte sur mes genoux et depuit toujour des douleur j ai un dossier mdph mais sans indemnisation nis par le chomage vue que j etait autoentrepreneur je retouve la securité social le 01 novembre 2015 et je ne sais plus quoi faire pour mes aide financiere mon docteur mr d'ornanau de dammarie les lys ma diagnostique ivalidité 2émé catégorie si dees personne on des tuyaux pour mois merci d avance
laurent

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr