London 2012 : déroute de la France, victoire du handisport !

Résumé : 16ème place pour la France qui visait le Top 10 dans le classement des nations. Malgré la déception française, ces Jeux paralympiques marquent un tournant pour le handisport qui acquière à Londres, enfin, ses titres de noblesse.

Par , le 

Réagissez à cet article !

231 médailles pour la Chine, dont 95 d'or. Le rouleau compresseur chinois n'a laissé aucune chance aux autres nations de se hisser sur la plus haute marche de ce podium paralympique. Elle termine très loin devant la Russie (2e avec 36 titres en or) et la Grande-Bretagne (3e avec 34 médailles d'or) portée par un public en délire. Viennent ensuite l'Ukraine (32), l'Australie (32), les États-Unis (31), le Brésil (21)... La France n'arrive qu'en 16ème position avec 45 médailles dont 8 d'or, 19 d'argent et 18 de bronze. Derrière des pays comme l'Iran, la Pologne, l'Italie, Cuba ou encore la Tunisie.

France : à la 16ème place

Le bilan de cette édition londonienne laisse donc un goût âpre dans l'équipe de France. Ambiance morose dans les bureaux du staff de notre délégation... Elle espérait faire mieux qu'à Pékin en 2008 où elle s'était classée 12ème (avec 52 médailles, dont 12 en or), avec pour objectif, à Londres, de se hisser dans le Top 10... Le communiqué de presse de la délégation fustige ces résultats avec un titre plein d'amertume : « L'argent ne fait pas le bonheur ! ». Le bilan se fera de retour en France où une professionnalisation des athlètes handisport est certainement attendue. A noter néanmoins la belle performance des « filles » puisque, sur les huit médailles d'or, six ont été décrochées par trois superbes athlètes : Assia El Hannouni, Marie-Amélie Le Fur (athlétisme) et Elodie Lorandi (natation).

Une équipe de France amère

Selon la délégation française, « cette équipe-là était venue déterminée, pour gagner, à l'image des grands champions que sont Arnaud Assoumani, Damien Seguin ou encore Thu Kamkasomphou, champions déchus et déçus de n'avoir pu offrir à la France le meilleur. Cette équipe-là assume son bilan dans une compétition qui a franchi un cap, avec un niveau extrêmement relevé, des récompenses mieux réparties entre les nations, hormis la Chine qui truste les médailles, avec également des concurrents découverts aux Jeux, absents des rendez-vous internationaux... ». Le classement est sans appel, malgré des médailles d'argent et de bronze qui ont certainement plus de valeur aujourd'hui que lors des paralympiades précédentes. L'Equipe de France est amère. Car si son collectif est d'or, les médailles ne brillent pas assez pour elle...

Des Jeux mémorables

Il n'en demeure pas moins que, malgré la déception du clan français, ces Jeux resteront dans les annales. Un très grand cru qui a vu tomber de nombreux records, aussi bien sportifs qu'en termes de fréquentation. 164 pays, 4 200 sportifs, 2,7 millions de billets vendus, 421 records paralympiques battus, dont 251 records du monde. Le paralympisme en est sorti grandi, avec de vrais combats, de vrais défis, de vrais athlètes et un spectacle d'envergure... Même le soleil était de la partie qui n'a pas cessé de briller pendant ces onze jours de compétition. Un immense succès populaire qui laisse augurer un avenir radieux pour le handisport. Verdict à Rio en 2016 !

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches