Lumière, une thérapie pour les traumas crâniens ?

Résumé : Venir en aide aux personnes qui ont subi un traumatisme crânien grâce à la luminothérapie, c'est ce que propose un groupe d'étudiants ! Leur concept s'appelle " Handi'Light ". C'est un remède lumineux contre les troubles de vigilance !

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'ESME Sudria se définit comme l'école d'ingénieurs de tous les possibles. Il sont trois étudiants de 5e année, Henri Buyse, Romain Cancilliere et Julien Carbonnier, à avoir travaillé, durant six mois, en partenariat avec l'Unité du sommeil du CHU Raymond Poincaré de Garches et l'UEROS (Unité d'évaluation de réentraînement d'orientation sociale et socioprofessionnelle), afin de mettre en œuvre un outil étonnant : « Handi'Light ».

Une meilleure vigilance pour les traumatisés crâniens

« Le handicap n'est pas forcément lié qu'à une contrainte physique visible, c'est-à-dire une personne en fauteuil roulant, une personne malvoyante, explique Henri. Il existe des cas où il est difficile à distinguer. » Invisible, il a néanmoins des répercussions sur la vie socio-professionnelle, provoquant, notamment, des troubles de la concentration, de la vigilance ou une fatigue importante. Le traumatisme crânien engendre, en particulier, ce type de handicap.

Des lunettes diffusant de la lumière

« Notre projet Handi'Light, poursuit-il, est donc une étude de stimulation par la lumière pour des personnes souffrant de ce traumatisme. Le projet est pour l'instant à but médical ; les médecins de l'association UEROS vont tester notre prototype afin de mieux comprendre l'influence de la lumière sur le comportement. Une fois ces tests effectués, ils pourront déterminer des facteurs de somnolence afin d'envoyer une lumière plus ou moins importante pour mieux stimuler. » C'est un traitement basé sur la lumière artificielle, utilisée à la base pour la dépression saisonnière et les maladies de la peau. A l'origine, il consistait à mettre un patient en face d'une lampe de luminothérapie mais les trois étudiants ont amélioré ce système en intégrant plusieurs sources de lumière dans une paire de lunettes. En complément, ils l'ont équipé d'une série de capteurs qui permettront de mesurer l'impact de la lumière sur la vigilance.

Récompensé par le Trophée Défi H

Grâce à cet étonnant projet de fin d'étude, le trio a remporté, le 20 mai 2014, le prix de l'Innovation de la troisième édition du Trophée Défi H. Organisé par Sogeti et Le Monde informatique, ce trophée récompense l'innovation au service de l'intégration professionnelle des personnes en situation de handicap.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches