Macron : jour J pour l'investiture du nouveau président

Résumé : Jour J pour l'investiture d'Emmanuel Macron le 14 mai 2017. Comme le veut la tradition, il s'est rendu à la Mairie de Paris. Handicap.fr était aux premières loges, en compagnie de plusieurs personnalités du monde du handicap...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Dernière étape d'une première journée très intense pour Emmanuel Macron. Le 14 mai 2017, en fin d'après-midi, le président fraîchement investi a livré un dernier discours à l'Hôtel de Ville de Paris, devant Anne Hidalgo et des centaines d'invités.

Des champions handisport

Plusieurs personnalités du monde du handicap étaient conviées : Ryadh Sallem, handi-basketteur en lice pour une investiture de député à Paris (article en lien ci-dessous) ou Charles Rozoy, nageur médaillé d'or aux Jeux de Londres en 2012 qui a rejoint le mouvement En Marche !. Michaël Jérémiasz, champion de tennis fauteuil et porte drapeau de l'équipe de France lors des Jeux paralympiques de Rio, était lui aussi de la partie, et plus si affinités ; il confie en effet le 15 mai sur France Info avoir proposé ses services au nouveau président en tant que ministre des Sports. 

En LSF mais pas à la télé

Marie-Anne-Montchamp, ancienne secrétaire d'Etat en charge du handicap sous Chirac et Sarkozy, était également présente. Didier Roche, co-créateur des restaurants Dans le noir ? et président de l'Uptih (Union professionnelle des travailleurs indépendants handicapés) était invité au titre de membre du Conseil stratégique de Paris. Quant à Jérémie Boroy, délégué général d'Aditus, qui milite pour l'inclusion des personnes sourdes, il avait la responsabilité de mettre en oeuvre la traduction LSF (langue des signes) en simultanée pour les invités présents dans la salle, regrettant que ce vaste dispositif n'ait pas été repris par les chaînes de télé.

Brigitte Macron et le handicap ?

Lors de son allocution d'une vingtaine de minutes, le chef de l'État a notamment rendu un vibrant hommage à la ville et à ses habitants. Il n'a pas spécifiquement mentionné les personnes handicapées -le matin même, lors de son discours prononcé à l'Elysée, il s'est néanmoins engagé à renforcer les actions en faveur des accidentés de la vie- mais a réitéré le soutien qu'il comptait apporter aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Et a estimé que Paris devait « porter l'optimisme, la mobilisation de tous les citoyens ». Brigitte Macron était à ses côtés, manifestement décidée à donner toute son ampleur à la fonction de première dame. Des proches de l'ancienne enseignante la disent particulièrement sensible aux questions de handicap, ayant eu dans sa classe des élèves autistes. Ils sont nombreux à pressentir l'influence quelle pourrait avoir sur son époux dans ce domaine…

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-05-2017 par louis :
J'espère que brigitte va réformer les statut des AVS. Et que ce personnel va être enfin rémunérer correctement. Honte aux gouvernements précedent qui payent les AVS 608 euros par mois!!! Ces AVS sont sous payés, sont contractuels, n'ont aucune reconnaissance et aucune prime et sont des kleenex pour l'education nationale. HONTE A EUX et ILS DISENT SERVIR L'INTERET GENERAL!! ILS servent surtout leur intérêt personnel

Le 15-05-2017 par NON manipulation Paris 2024 :
Quand Mme Hidalgo invite 3000 enfants handicapés au Stade de France en soutien à la candidature olympique et paralympique Paris 2024 »

C'est honteux et scandaleux !!!
On manipule les personnes handicapées pour que Paris soit sélectionner pour les JO 2024
Alors que tout le reste de l'année Paris les discrimine !!!



Le 15-05-2017 par bonsens :
La bourse a eu raison de saluer dès le 24 avril son élection, car les gros détenteurs de capitaux seront les seuls gagnants de cette présidence.

Le 16-05-2017 par bonsens :
"La politique est-elle autre chose que lart de mentir à propos ?"
Voltaire

Le 16-05-2017 par bonsens :
Le métier politique consiste à revendiquer le pouvoir, lequel a deux fonctions principales dans la société. Un, cest dy exercer le monopole public de la violence pour ne pas la laisser à la violence privée il y faut de la police ou à la violence internationale il y faut se défendre. Et deux, de canaliser la circulation de largent. On touche au sale, par définition. Et on se salit quand on touche au sale, même si les motifs sont propres. Et quiconque prétend faire de la politique en négligeant ces deux aspects est un amateur, et tant quangélique il est dangereux.

Michel Rocard

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches