Soutien à Paris 2024 : Macron joue en tennis fauteuil

Résumé : Afin d'illustrer son soutien à la candidature de Paris pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques de 2024, le chef de l'État s'est essayé au tennis fauteuil le 24 juin 2017, en compagnie du champion Michaël Jeremiasz.

Par , le 

Réagissez à cet article !

À l'occasion des Journées olympiques organisées à Paris les 24 et 25 juin 2017 (lire article en lien ci-dessous), Emmanuel Macron a renvoyé quelques balles de tennis depuis un fauteuil roulant pour témoigner de son soutien à la candidature de Paris pour organiser les prochains Jeux olympiques et paralympiques en 2024.

Tennis et boxe

Sur le terrain de tennis installé près du Pont Alexandre-III, dans le 7e arrondissement, le président de la République a fait quelques échanges, aux côtés de l'athlète paralympique Michael Jeremiasz, champion de tennis-fauteuil et porte-drapeau de l'équipe française aux Jeux de Rio 2016. Dans la journée, il s'est également prêté à la boxe et s'est autorisé quelques selfies avec le public, avant de rejoindre Anne Hidalgo, maire de la Capitale.

« Je préfère toujours gagner »

Le chef du gouvernement a refusé de répondre aux questions des journalistes sur place mais a accordé quelques minutes à France 2, déclarant avec humour : « Quand je participe, je préfère toujours gagner. C'est la petite entorse que je ferais à l'esprit de Coubertin [...]. On y va pour gagner 2024. » Habile coup de communication pour certains, réel investissement pour d'autres, son geste a en tout cas suscité la réaction de nombreux spectateurs et internautes.

© BFM TV / Youtube

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr