Nestlé recrute sur Hello Handicap

Campagne élections inaccessible : les malvoyants en colère !

Résumé : Une "nouvelle insulte aux électeurs malvoyants", c'est ainsi qu'est qualifiée la propagande électorale des candidats lancée à titre expérimental dans cinq départements. Le format "image" du PDF ne leur permet pas de lire le texte.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

A quelques jours du scrutin départemental des 22 et 29 mars 2015, la Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes (CFPSAA) s'indigne de « la nouvelle insulte que le ministère de l'Intérieur vient d'infliger aux électeurs non-voyants ». Il a effet lancé à titre expérimental la mise en ligne de la propagande électorale des candidats dans cinq départements : Allier, Aude, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Savoie. Mais les documents publiés sur le site du ministère sont en format PDF image, totalement inaccessible aux citoyens déficients visuels qui ne peuvent pas accéder au texte.

Un engagement du Gouvernement

Alors même que le Président de la République et le Gouvernement affirment à chaque occasion que l'accessibilité est une priorité intangible du quinquennat, alors que le Défenseur des Droits vient tout juste de rendre public un rapport incitant les maires à tout mettre en œuvre pour favoriser « l'accès au vote des personnes handicapées » (article en lien), le CFPSAA, par la voix de son président, Philippe Chazal, également vice-président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), déplore une « ignorance totale des règles les plus élémentaires à respecter pour que les non-voyants puissent lire un document ».

Des modifications à envisager

À l'occasion de la Conférence nationale du handicap qui s'est tenue en décembre 2014 à l'Elysée, François Hollande s'était pourtant engagé : « Pour l'élection de 2017, l'accessibilité de la propagande électorale sur les sites internet des candidats sera réalisée », ainsi que celle des tracts. Faudra-t-il donc attendre 2017 ? Cette pratique semble s'inscrire dans la volonté du Gouvernement de ne plus adresser, à terme, les propagandes électorales et les bulletins de vote par courrier. Mais « si elle devait se généraliser, regrette Philippe Chazal, plusieurs dizaines de milliers d'électeurs déficients visuels seraient poussés à l'abstention. » En tout cas en l'état.  Il est parfois des cas où une « image » ne vaut pas mieux qu'un long discours !

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-03-2015 par W.Salens :
Et si, ceux et celles qui représentent une association au sein des Commissions Communales Accessibilité faisaient un petit tour des bureaux de vote pour vérifier ce qui a été fait ou reste à faire? Aussi utile, voire plus, que les manifs ou pétitions... ces dernières sont un peu trop à la mode.
Et n'hésitez pas à engager un dialogue avec les responsables.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr