Trisomie : le cri du coeur d'une maman fait le tour du monde

Résumé : Ses quelques mots, partagés sur Facebook à côté d'une photo de sa fille trisomique, auraient pu passer inaperçus mais c'est tout le contraire qui s'est produit. Le manifeste de Caroline a été partagé plus de 30 000 fois en à peine trois jours.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Caroline, maman de Louise, atteinte de trisomie, n'en revient pas : « Je suis stupéfaite de l'écho mondial suscité par mon "coup de gueule" sur Facebook », dit-elle à l'AFP, face au buzz déclenché par son message, des États-Unis à la Corée, l'Allemagne ou le Brésil. « Elle, c'est ma fille. Louise. Qui a quatre mois, deux bras, deux jambes, des bonnes grosses joues et un chromosome en plus », avait notamment écrit le 8 juin 2015 Caroline Boudet sur sa page, blessée par les mots maladroits de médecins, ou d'autres, sur son bébé. Résultat : des dizaines de milliers de « like » et de commentaires sur les réseaux sociaux venus des quatre coins du monde. La jeune femme tempère : « Attention, les médecins ont été formidables quand Louise est née. Ils nous ont donné beaucoup de conseils, en particulier pour savoir expliquer à notre fils de 4 ans pourquoi on était triste, effondré, et ce qu'était la trisomie 21. Lui, d'ailleurs, il s'en fout ! Il n'a pas la tête farcie de clichés, c'est un regard que je lui envie. On a dû nous aussi vaincre nos préjugés ».

Un livre ? « Pourquoi pas ! »

C'est le Huffington Post français qui a demandé le premier à Caroline s'il pouvait mettre en ligne son texte, puis son autorisation pour le faire traduire et le diffuser sur la version américaine du site d'information, explique-t-elle. « C'est là que le buzz a commencé ! Cela fait chaud au cœur, c'est un écho incroyable, au premier sens du terme. Le plus étonnant, c'est de voir sur mon "mur" tous ces gens qui ne sont pas directement concernés par le handicap, touchés par mon message. Et pas seulement ceux de parents d'enfants "différents". C'est la première fois, raconte Caroline, journaliste de formation. On va garder précieusement tous ces messages. » Et en faire un livre ? « Pourquoi pas ! J'ai eu des propositions... Et le buzz ne durera pas. J'ai beaucoup écrit, pour moi, depuis la naissance de Louise. Il n'y a pas tant d'ouvrages que ça en France sur le sujet », poursuit-elle, saluant la BD de Fabien Toulmé, père d'une petite Julia atteinte de trisomie, Ce n'est pas toi que j'attendais, qui, dit-elle, l'a beaucoup aidée.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 18-06-2015 par Jb35. :
J'aime cet article , j'ai connu 2 enfants identiques,ils étaient plein d'amour envers les autres .Aucunes arrièrs pensées ,frais ,naturels , comme on aimerait que les gens du monde entier soient.

Le 18-06-2015 par chaumette :
Bienvenue à Louise elle sera pleine d'amour et elle en donnera car ce sont des personnes qui aiment énormément les gens....

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr