CNH - Marisol Touraine : "construire une société inclusive"

Résumé : "Notre ambition est de construire ensemble une société inclusive", et de garantir à chacun "la possibilité de vivre dignement", a déclaré jeudi la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine à l'ouverture de la Conférence nationale du handicap

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Construire ensemble une société inclusive. Il ne s'agit pas d'une simple promesse, mais d'un engagement : garantir à chacun, quelle que soit sa situation de handicap, la possibilité de vivre dignement et d'exercer sans entrave tous les droits que confère la citoyenneté », a souligné Marisol Touraine. « Le droit de voter, le droit de travailler, le droit d'accéder à des soins de qualité, le droit de recevoir un enseignement diversifié ».

Présidée par François Hollande, cette quatrième conférence depuis 2008, réunit à l'Élysée les associations, qui jugent encore beaucoup d'efforts nécessaires dans les domaines de l'accessibilité, de l'emploi et de la scolarisation, et les ministres Najat Vallaud-Belkacem (Education), Clotilde Valter (Formation professionnelle), Emmanuelle Cosse (Logement) et Ségolène Neuville (Handicap).

Proposer des parcours et des soins adaptés

« L'ambition de ce gouvernement, c'est aussi de proposer des parcours et des soins adaptés, pour que plus personne ne soit contraint de rester "sans solution" », a-t-elle ajouté saluant le travail de Ségolène Neuville, du secrétariat général du comité interministériel du handicap et celui des associations.
Le gouvernement a annoncé fin octobre 2015 dédier 15 millions d'euros pour limiter les départs vers la Belgique des enfants et adultes handicapés sans solution éducative ou d'accueil en France et lancé en novembre le dispositif
« réponse accompagnée pour tous », destiné à permettre un parcours de vie sans rupture aux personnes handicapées.

Simplifier le quotidien des personnes en situation de handicap

« Notre ambition, c'est de simplifier le quotidien des personnes en situation de handicap, notamment dans l'accès aux droits », a insisté Marisol Touraine, en dressant un bilan des actions menées depuis la précédente
conférence en décembre 2014.
La ministre a notamment mis l'accent sur « le plan personnalisé de compensation du handicap et le plan d'accompagnement global », dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé, et le plan autisme.
La Haute autorité de santé (HAS) élabore par ailleurs un guide sur la prise en charge du handicap dans les établissements de santé, a-t-elle indiqué.
Pour faciliter la prise en compte du handicap en ville, Marisol Touraine a rappelé la mise en place de consultations dédiées au sein de maisons de santé pluriprofessionnelles.
Un rapport d'évaluation sur le développement de la télémédecine et de l'hospitalisation à domicile pour les personnes handicapées lui sera bientôt remis, a-t-elle annoncé.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 19-05-2016 par domi :
Maman d'une fille handicapée âgée de 40 ans,je suis à la recherche d'un foyer pour la rapprocher de mon domicile. J'habite en Creuse, Christel est dans un foyer en Haute Vienne à côté de Limoges à 80 km de mon domicile. J'avais trouvé un foyer dans l'Indre à St Benoît du Sault distant de 15 km environ. Elle n'a pas pu être prise malgré un stage satisfaisant car elle n'était pas prioritaire (pas résidente dans l'Indre)et surtout une liste d'attente de de demande de placement très importante. Que pouvez-vous faire pour améliorer cela. Mon plus gros soucis c'est qu'elle ne va pas bien passe par des périodes dépressives sévères donc hospi. Pourquoi il manque tant de place, car des enfants comme ma fille il y en beaucoup, elle a 40 ans mais des plus jeunes attendent et malheureusement il y en aura toujours

Le 15-06-2016 par FREUD4 :
Merci à Marisol Touraine
toujours.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches