Harcèlement à l'école : 1,2 million de victimes !

Résumé : 1.2 million d'élèves victimes de harcèlement. Toute forme de différence peut devenir objet de brimades parfois fatales. L'Education nationale se mobilise pour sensibiliser les enseignants et accompagner les victimes et les familles.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Mattéo s'est pendu le 8 février 2013, à l'âge de 13 ans. Victime d'un harcèlement incessant parce qu'il était… roux ! A l'école, toute forme de différence peut déclencher une cabale, souvent infernale, parfois fatale. Ce phénomène n'épargne donc évidemment pas les élèves handicapés.

Victimes de la rumeur

En France, selon l'Association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves, 14 % des élèves de primaire et 10 % du collège ont été victimes de harcèlement physique ou verbal répété, soit 1,2 million d'enfants et adolescents. Cette violence spécifique à l'école concerne tous les milieux et tous les âges. Elle peut parfois durer toute une scolarité. Un point de départ souvent insignifiant et puis la rumeur, les téléphones portables et Internet… Le phénomène prend alors une ampleur incontrôlable. Un élève sur cinq a, par ailleurs, connu la « cyber violence ».

Harcèlement élève sourde : c'est un manga !

Fin janvier est sorti, en France, un manga sur le thème sensible et peu traité du harcèlement des élèves handicapés en milieu scolaire. « A silent voice » s'est vendue à plus de 700 000 tomes en moins de quatre mois au Japon. Shoko, une élève malentendante, est la victime de Shoya, un garçon de sa classe, qui lui lance des brimades gratuites. Toute la classe le rejoint dans ce harcèlement, sous le regard d'un professeur qui ne réagit pas. Surtout rester dans le moule et garder la face ! Cette soumission pousse des dizaines de milliers d'enfants à l'exclusion, au décrochage et parfois au suicide. Ces « taquineries » qui peuvent sembler innocentes pour les adultes, par leur violence et leur récurrence, marquent certains enfants à vie.

Mobiliser la communauté éducative

L'Education nationale a donc adressé, le 10 février 2015, un communiqué afin de mobiliser l'ensemble de la communauté éducative contre le harcèlement. Une date pas choisie au hasard puisque c'était la « Journée de l'internet sans crainte ». Le ministère tient à rappeler l'existence des très bons outils développés par la mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire et qui sont à disposition sur le site « Agir contre le harcèlement à l'école » (lien ci-dessous). Les enseignants peuvent également s'appuyer sur les 250 « référents harcèlement » présents dans toutes les académies.

De nouvelles mesures

Mais parce que le ministère juge que ce dispositif n'est pas suffisant, il souhaite mettre en place, pour le premier degré, un « parcours de formation continue M@gistère » pour accompagner les enseignants et mieux les armer pour prévenir ce type de situations. Seront également mises à la disposition des élèves, des familles et des personnels, des ressources qui faciliteront l'accès des victimes à un soutien efficace et de proximité. Rappelons qu'il existe actuellement deux numéros verts (ci-dessous) pour apporter de l'aide aux victimes. La création d'un numéro à 4 chiffres facilement mémorisable est en cours.

Top harcèlement : 0 808 80 70 10
Jeunes violence écoute : 0 808 80 77 00
Cyber harcèlement : 0 820 200 000

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-02-2015 par aicha :
le harcèlement à l'école est légal, car quand ma fille autiste c'est faite menacée par des élèves plus grandes, j'en ai informé la directrice qui m'a dit que c'était normal, que ma fille serait le souffre douleur de ses camarades car elle est handicapé et que se serait comme cela toute sa vie. merci mme la directrice

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches