Postulez en ligne et décrochez votre entretien du 16 au 19 octobre

Météo sur France 2 : un an après, Mélanie est de retour !

Résumé : Le 14 mars 2017, Mélanie Ségard, une jeune femme trisomique de 21 ans, réalisait son rêve en présentant la météo sur France 2. Un an, plus tard, que devient celle qui avait touché le cœur des Français ?

Par , le 

 Le 14 mars 2017, aux côtés d'Anaïs Baydemir, Mélanie avait parfaitement maîtrisé sa présentation de la météo sur France 2, devant pas moins de 5,3 millions de téléspectateurs. Porteuse de trisomie 21, la jeune femme avait partagé son rêve de devenir présentatrice météo sur son compte Facebook. Grâce à une forte mobilisation sur les réseaux sociaux et un message fort « Je suis capable dès lors qu'on me donne la possibilité », elle avait vu son souhait se réaliser. Un an plus tard, elle est de retour, dans un format météo quelque peu différent.

Une météo du handicap

À l'occasion de la Journée mondiale de la trisomie, le 21 mars, Mélanie Ségard a fait son apparition dans une toute nouvelle vidéo. Cette fois-ci, la jeune femme cède sa place de présentatrice à Eglantine Éméyé pour une édition un peu spéciale, une météo du handicap (vidéo ci-dessous). L'occasion d'alerter le grand public sur la situation des personnes handicapées en France sous une forme originale, celle d'un bulletin météo. Une carte plutôt maussade. L'animatrice dresse en effet une liste, non exhaustive, des difficultés auxquelles elles sont confrontées : diagnostic tardif ou inexistant, vieillissement des parents, exode vers la Belgique, difficultés de scolarisation, etc. Maman  d'un garçon polyhandicapé, Églantine s'est évidemment sentie concernée et a tout naturellement accepté l'invitation de l'Unapei, association de personnes avec un handicap mental à l'origine de ce projet.

Une expérience positive

Contactée par France Info, la mère de Mélanie a confié que le passage de sa fille dans les studios de France 2 lui avait permis de prendre davantage confiance en elle. Mélanie ajoute que, si elle a décidé de sauter le pas, « c'était pour montrer aux gens que même avec un handicap, on peut faire pleins de choses. » Mélanie le prouve avec de nouveaux projets. En attendant de réaliser son rêve, devenir maquilleuse pour les stars, la jeune femme se rend tous les matins, seule, dans l'établissement médico-social situé à Meudon (Hauts-de-Seine) où elle travaille. Elle aimerait également voyager, notamment au Mexique ou au Brésil.

© Youtube

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr