Six militaires blessés deviennent formateurs en secourisme

Résumé : Six militaires blessés en Afghanistan ont été sélectionnés pour suivre une formation qui leur permettra de devenir formateurs en secourisme. Malgré leur handicap, ils restent sur le terrain pour venir en aide aux autres. Une première en France.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Ils ont été lourdement blessés à la guerre et ont désormais le projet de sauver d'autres vies. Une nouvelle formation en sécurité civile, à l'initiative de l'ordre de l'Ordre de Malte France et de l'Armée de Terre, propose en effet à des soldats blessés lors d'opérations militaires de devenir formateurs en secourisme.

De retour d'Afghanistan

Vecteur de retour à la vie civile, cette formation a pour objectif d'aider ces blessés, handicapés et victimes du devoir, à devenir des agents actifs des politiques publiques mises en œuvre par l'Etat pour améliorer le niveau en secourisme des citoyens et, pourquoi pas, selon l'Armée de terre, « le degré de résilience » de la société toute entière. Mettre leur expertise de terrain, dans des environnements à haut risque, au service de tous… Début février 2015, six candidats ont ainsi pu intégrer cette première session : 2 personnes paraplégiques, 1 personne polycriblée tête et corps, 1 personne blastée (traumatisme par effet de souffle lors d'une explosion) et souffrant de perforation du tympan et 2 personnes souffrant de syndromes post-traumatiques. La plupart de leurs blessures sont survenues lors d'opérations en Afghanistan. Ils ont été choisis parmi 400 postulants présentant divers handicaps.

Un diplôme à la clé

Cette formation est assurée par l'Ordre de Malte France, dont le secours constitue l'une des principales missions, et financée par Terre Fraternité qui, créée en 2005, a pour vocation principale de soutenir les blessés en service de l'Armée de terre, ainsi que les familles de soldats morts en service. Elle s'est tenue au sein de l'Institution nationale des Invalides, à Paris, qui offre des locaux d'enseignement et un cadre de vie adaptés, correspondant aux normes d'accessibilité et surtout aux besoins spécifiques des patients issus du monde combattant. L'Ordre de Malte France a mis à disposition une équipe pédagogique composée de formateurs en secourisme qualifiés, encadrés par un responsable de l'association et un médecin référent. Pour assurer l'accompagnement des stagiaires, un assistant pédagogique et un assistant de vie expérimenté dans l'aide aux personnes handicapées étaient également à leurs côtés. A l'issue de la formation, un diplôme de formateur en premiers secours civiques leur a été délivré.

C'est une première en France mais, si cette expérience s'avère concluante, elle sera certainement reconduite. Elle adresse par ailleurs un message fort aux personnes handicapées en témoignant de leur aptitude à venir en aide aux autres…

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches