Blessés militaires : vers une carrière de champions ?

Résumé : Un accord-cadre sur le sport pour tous et de haut niveau s'ouvre aux militaires blessés. Son objectif ? Favoriser la pratique des sportifs en situation de handicap. Vers une nouvelle " Armée de champions " ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

Trois ministres s'étaient donné rendez-vous le mardi 4 mars 2014, aux Invalides, à Paris, pour apposer leur signature sur un nouvel accord-cadre sur le sport pour tous et de haut niveau. Mesdames Carlotti (personnes handicapées) et Fourneyron (sport) en compagnie de Jean-Yves Le Drian (défense). Ne manquait que Manuel Valls (intérieur).

Favoriser la réinsertion des blessés militaires

L'accord-cadre sur le sport pour tous et le sport de haut niveau existe depuis 2003, mais il est désormais complété d'un protocole additionnel au profit des militaires en situation de handicap à la fois psychique et physique. Son objectif ? Favoriser la réinsertion par le sport des militaires blessés. Au total, 88 postes sont réservés aux sportifs de haut niveau auxquels pourront s'ajouter d'autres sportifs recrutés dans le cadre du dispositif « Handicap » du ministère de la Défense et le personnel militaire ayant accédé au haut niveau. L'ensemble de ces sportifs forme « l'Armée de champions », nom officiel de l'équipe !

Quels objectifs pour cet accord ?

Cet accord prévoit également de développer des actions solidaires d'accompagnement vers la réinsertion et la reconversion des blessés militaires. Il pérennise également l'organisation des Rencontres militaires blessures et sports (RMBS), organisées chaque année depuis 2012 (lire article en lien : Handicapés par la guerre : la résilience par le sport ?). Il prévoit, enfin, des coopérations dans le domaine de la recherche ergonomique et fonctionnelle.

Des sportifs médaillés

Selon la déclaration conjointe des ministres,  « Reconnaissante des sacrifices consentis par ses militaires blessés, la France a en effet le devoir de les accompagner dans leur parcours de réadaptation. Dans ce sens, la pratique sportive doit être encouragée. ». Ils rappellent que six des quinze médailles françaises ont été remportées par des représentants du ministère de la Défense aux derniers Jeux olympiques d'hiver (« valides ») de Sotchi, montrant ainsi l'efficacité du dispositif de partenariat pour les sportifs de haut niveau. Grâce à ce complément de protocole, bientôt de nouvelles médailles handisport ?

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr