Nageur amputé : abandon du tour de Corse en relais

Résumé : Le "Dauphin corse", Thierry Corbalan, sportif de haut niveau amputé des bras, et ses deux équipiers engagés depuis le 10 septembre 2015 dans une tentative de tour de Corse (500 km) à la nage en relais ont abandonné en raison du mauvais temps.

Par , le 

Réagissez à cet article !

"Nous devons arrêter en raison de très mauvaises conditions météo qui posent des problèmes de sécurité pour le bateau accompagnateur et les prévisions sont très défavorables", a déclaré Thierry Corbalan à France 3 Corse. Ce policier retraité de 56 ans, amputé des deux bras après un accident dans lequel il avait été électrocuté, s'était mis à l'eau le 10 septembre 2015 à Porticcio, sur la rive Sud du golfe d'Ajaccio (article complet en lien ci-dessous).

200 km parcourus sur les 500

Avec ses équipiers, Jean-Luc Casini, 45 ans, sapeur-pompier professionnel à Ajaccio et Stéphane Usciati, journaliste présentateur des journaux de France 3 Corse, ils étaient parvenus à Solenzara, sur la côte orientale de l'île, après avoir parcouru environ 200 des 500 km du parcours. Corbalan a notamment mentionné le vent fort et les grosses vagues rendant trop difficile la navigation du catamaran qui accompagne les nageurs et à bord duquel ils se reposaient. Les relais de trois heures de natation suivis de six heures de récupération avaient été ramenés, avant l'abandon, à deux heures et quatre heures en raison
des conditions météo.

Une association pour personnes handicapées

Corbalan et ses deux compagnons avaient prévu de faire le tour de la Corse en une semaine. L'ancien policier, qui nage à la seule force du torse et des jambes avec une grande mono-palme en carbone, a déjà notamment effectué la traversée aller-retour Corse-Sardaigne (40 km) en 2010, a relié le Cap corse à l'île
italienne d'Elbe (60 km) et traversé le lac Léman (19km). Il a fondé l'association "Le Dauphin corse" pour aider les personnes handicapées et malades et effectue ces courses pour recueillir des fonds. Les dons reçus lors de cette tentative étaient aussi destinés à l'œuvre des pupilles qui soutient les enfants des sapeurs-pompiers décédés et leurs familles.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches