La plaisance est compatible avec le handicap...

Résumé : Tout plaisancier qui a un peu bourlingué sur nos canaux ou rivières - et même en mer - a forcément rencontré au gré de ses escales des plaisanciers atteints d'un handicap et qui naviguent pourtant exactement comme les autres.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Bien entendu, quelques loueurs ont commencé à équiper quelques embarcations de leur flotte avec des amènagements facilitant leur vie à bord, mais certains propriétaires touchés par le handicap y résident à l'année, en couple ou en famille.

Quelles sont les solutions adoptées ?

Des origines diverses...


Qu'il s'agisse d'un handicap remontant à la naissance, suite à une maladie invalidante ou à un accident, la personne touchée a potentiellement autant de chance de vouloir naviguer ou s'établir sur un bateau, qu'un valide.
Evidemment, il existe assez peu d'embarcation en occasion déjà adaptées à son problème particulier et la construction d'un modèle sur mesure est un vrai gouffre financier pas forcément à la portée de chaque personne à mobilité réduite.

Reste la solution de l'aménagement d'un bateau existant, mais il faudra y consentir un budget qui reste conséquent, comme nous allons le voir...

Des équipements à terre non adaptés


Les aménagements spécifiques à bord, à l'initiative des propriétaires, permettent forcément de naviguer et d'apponter dans de bonnes conditions ; mais dans la plupart des capitaineries et espaces sanitaires rien n'a été prévu pour les personnes en situation de handicap.
Le pire reste quelquefois dans l'accés à son bateau :
- passerelles, souvent trop étroites pour un fauteuil roulant et parfois trop courtes ce qui les transforment en "échelles de meunier" à marée basse.
- pontons en bois, ne permettant pas à des personnes appareillées avec une canne ou des béquilles, d'y circuler en toute sécurité ;
- catways trop étroits pour une personne à mobilité réduite.

Le mieux restant de s'amarrer à quai, si de la place est disponible et si celui-ci présente un dénivellé compatible avec le déploiement de la passerelle du bateau.

La réglementation


La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour "l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" a introduit l'obligation d'accessibilité généralisée à l'environnement pour le 1er janvier 2015 ; elle étend cette règlementation à toute la chaîne du déplacement.
Les ports de plaisance comme tous les établissements recevant du public doivent donc devenir accessibles aux personnes en situation de handicap, quelque soit la nature de leur handicap, en mettant en conformité leurs infrastructures à cette date.

Pour information des gestionnaires de ports, il existe un guide édité par la Fédération française des ports de plaisance.

Quels aménagements spécifiques du bateau ?


Prenons l'exemple d'un plaisancier qui se trouverait dans l'obligation de se déplacer en fauteuil roulant, voici quelques modifications à prévoir dans l'aménagement de son bateau pour y vivre à l'année :
- des corridors d'au moins 80 cm de large, ce qui oblige à redistribuer l'agencement intérieur.
- l'agrandissement de la cuisine,
- une chambre à l'ouverture suffisament large équipée d'un lit réglable avec potence et d'un matelas anti escarres,
- la construction d'étagères à hauteur adaptée,
- l'installation d'escaliers dans les trappes de cales pour pouvoir y descendre en appui sur les bras.
- l'installation d'ascenseurs hydrauliques pour circuler entre les éventuels niveaux.
- l'installation d'au moins une rampe d'accès au quai.
- la modification des trappes moteur dans le but de les agrandir.
- l'ajout de roues au fauteuil de pilotage ou plateforme élévatrice, permettant un maniement aisé des commandes et une vision satisfaisante.

- l'aménagement d'une salle d'eau avec toilettes et douches, accessibles.

La flotte de location


Chez les trois grands loueurs de bateaux en eaux intérieures, seule (sauf erreur) la société "Les Canalous" a investi dans la transformation de deux de ses "Tarpon" pour offrir la possibilité de naviguer aux plaisanciers handicapés.

Il convient déjà de rendre hommage à cette pionnière dans la prise en compte du handicap.

Labellisés "Tourisme et Handicap", ces bateaux ont été spécifiquement pensés et construits avec tous les équipements permettant de les rendre accessibles à des personnes en fauteuils.

Passons en revue les divers aménagements opérés pour obtenir cette accessibilité :

- une plateforme mécanique ou électrique avant (+ arrière) d'embarquement et de débarquement,
- une table élévatrice pour accéder à la cabine et pour piloter,
- une salle d'eau et WC accessibles,

- un (ou deux) couchages accessibles en fauteuil.

Les 2 bateaux actuellement proposés à la location sont :


- 1 Triton 1060 Handy (2 cabines + le carré) pour 4 à 6 personnes dont 1 en fauteuil avec poste de pilotage adapté ; passerelle d'accès en fauteuil à l'arrière du bateau (treuil mécanique).
Au départ de Homps (11) pour naviguer sur le canal du Midi dans le Minervois.

Tel : 04.68.49.80.24

- 1 Espade 1230 Handy (2 cabines + le carré) pour 5 + 1 personnes dont 2 en fauteuil avec poste de pilotage adapté ; la cabine centrale comprend 2 couchettes simples avec potence, un matelas anti-escarres et deux positions de hauteur.

Au départ de Digoin (71) à l'intersection entre canal du Centre, du canal de Roanne et du Canal Latéral à la Loire.

Tél : 03 85 53 76 74

Cet article provient du site :   http://seme.cer.free.fr/plaisance/plaisance-et-handicap.php

 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-09-2013 par GILLET :
Dominique RENOUF
De soleil et deau - De silence et de paix

Ce livre, biographique, est le récit de la création de la première péniche-hôtel solaire au Monde.
Dans cet ouvrage, Dominique Renouf propose le récit, qui se lit comme un roman, des cinq années qui lui ont permis la réalisation du premier bateau-hôtel solaire au monde! Un ouvrage plein doptimisme, qui fait partager une expérience unique, afin de démontrer à tous les lecteurs quil est possible de changer ses habitudes et dinvestir dans de nouvelles technologies pour permettre la préservation de lenvironnement! Un esprit positif voilà ce qui fait TOUT avancer!
Parce que nous sommes tous capables de réaliser de grandes choses, aussi facilement que de lire ce livre empreint de positivité.
Le bonheur dans lécologie intelligente, ludique et libératrice.

Livre de 168 pages - N° ISBN 978 2 35208 143 2

Prix de vente public 17 €

Ou par internet :

Cliquez sur http://www.bordulot.fr/categorie-dernier-ne-1

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr