Mondial Brésil : obésité et handicap, des places en or !

Résumé : La loi générale de la Coupe du monde prévoit qu'au moins 1% des sièges soient réservés aux personnes à mobilité réduite, parmi lesquelles celles en surpoids. On compte pourtant 16 % d'obèses au Brésil ! Une part en hausse constante...

Par , le 

Réagissez à cet article !

A l'occasion du Mondial-2014 au Brésil, la Fifa a mis à disposition des personnes en surpoids des fauteuils plus larges qui peuvent supporter jusqu'à 250 kg, un dispositif inédit pour une Coupe du monde. Dans les stades des 12 villes-hôtes, un total de 4 676 sièges-banquettes sont réservés aux personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30, a annoncé la Fifa à l'AFP.

Un accompagnant gratuit

Ces sièges, deux fois plus larges que les places communes, sont aussi plus résistants et offrent davantage d'espace pour les jambes. "Cela a été mis en place conformément aux règles de construction en vigueur au Brésil et aux efforts de la Fifa pour combattre toute forme de discrimination et pour rendre le football accessible à tous", explique un porte-parole de la Fifa. "Comme pour les sièges réservés aux personnes à mobilité réduite, ces sièges sont accompagnés d'une entrée gratuite pour un accompagnant". Les billets sont vendus au prix de la catégorie 3, bien inférieur aux tarifs des deux premières catégories et ce quel que soit l'emplacement des sièges dans le stade.

Certificat médical exigé !

Pour éviter les fraudeurs, l'acheteur doit se présenter à l'entrée du stade muni d'un certificat médical attestant de son IMC. En outre, des contrôles sont effectués pour vérifier si les occupants de ces sièges répondent à ces critères. La loi générale de la Coupe du monde prévoit qu'au moins 1% des sièges de stades soient réservés aux personnes à mobilité réduite, parmi lesquelles les personnes en surpoids.

La part de Brésiliens en surcharge pondérale est en hausse constante. Elle est passée de 42,7% en 2006 à 48,5% en 2011. Le pourcentage d'obèses est quant à lui passé de 11,4% à 15,8% au cours de la même période.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr