Alerte de l'OMS : et si l'humanité devenait sourde ?

Résumé : Nos oreilles sont mises à rude épreuve partout dans le monde. 360 millions de personnes vivent avec une perte auditive invalidante. L'OMS tire la sonnette d'alarme pour empêcher la planète de devenir sourde...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Dans le monde, environ 360 millions de personnes vivent avec une perte auditive invalidante, dont 32 millions enfants. Un chiffre en hausse lié au vieillissement de la population puisqu'un tiers des personnes âgées en sont affectées. À l'inverse, les habitudes d'écoute à volume élevé durant de longues périodes mettent en danger l'audition de plus d'un milliard de jeunes âgés de 12 à 35 ans. Face à con constat, la 70e assemblée de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) a adopté, le 30 mai 2017, une nouvelle résolution sur la prévention de la surdité et de la déficience auditive.

Des outils et services adaptés

On estime en effet que près de la moitié des situations de perte auditive pourraient être évitées grâce à des mesures telles que la vaccination contre les maladies infantiles, une meilleure prise en charge des infections, la promotion de l'accouchement dans de bonnes conditions de sécurité, la prescription de certains médicaments ou la limitation de l'exposition aux décibels. Les personnes atteintes pourraient par ailleurs bénéficier de techniques et outils adaptés tels que les prothèses auditives, les implants cochléaires mais aussi de services comme le sous-titrage et la langue des signes, ou d'autres formes de soutien éducatif et social. Pourtant la plupart n'y ont pas accès.

750 milliards de coût par an

L'OMS estime que la perte auditive a un impact important sur les individus et les sociétés, avec un coût global de 750 milliards de dollars par an. « Trop de gens souffrent inutilement de la perte d'audition », explique le Dr Étienne Krug, directeur du département OMS pour la gestion des maladies non transmissibles, le handicap, la violence et la prévention des blessures. « À moins qu'une action ne soit prise, les chiffres continueront à augmenter. Il est urgent de prendre des mesures. Heureusement, nous avons une gamme d'outils efficaces pour prévenir, détecter et traiter ce problème ».

Des conseils concrets

Grâce à cette résolution, les États membres sont encouragés à intégrer des stratégies pour l'oreille et les soins auditifs dans le cadre de leur système de santé, à mettre en place des programmes de formation pour le développement des ressources humaines dans ce domaine, à mettre en œuvre des opérations de dépistage précoce, à rendre les appareils auditifs accessibles à tous ceux qui en ont besoin et à réglementer le contrôle du bruit dans divers milieux. L'OMS s'engage à développer une boite à outils sur ce sujet et à fournir aux États membres un appui technique mais aussi à soutenir des normes d'écoute sans danger. Un rapport sur les progrès accomplis devra être présenté lors de sa 72e assemblée. Elle entend, par ailleurs, rédiger un plaidoyer lors de la Journée mondiale de l'audition qui a lieu chaque année le 3 mars.

En France, Bob Sinclar aux platines

En France, l'association JNA déploie au même moment une initiative inédite. Bob Sinclar, le DJ star, sera le personnage principal d'une mini BD pédagogique, support phare du dispositif global de prévention déployé par l'association à la veille des festivals de l'été 2017. « Trop de jeunes finissent leur soirée de concert ou de discothèque avec des acouphènes sévères et même parfois une perte d'audition. Il faut remédier à cette situation pour que la musique reste un plaisir et non la cause d'une lésion auditive irréversible car, aujourd'hui, malgré les progrès de la recherche, nous ne savons pas encore guérir le phénomène complexe des acouphènes », alerte le Pr. Jean-Luc Puel, président de l'association JNA. 200 000 BD gratuites seront diffusées lors de la Fête de la Musique, le 21 juin.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr