Papas Bricoleurs : Alarme en cas de perte de verticalité

Résumé : Le désir de Nathalie, jeune femme myopathe, est de vivre

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Alarme en cas de perte de verticalité


Inventeur : Jacques Goizet
Pour Nathalie, 39 ans, myopathe - Saint Sylvain d'Anjou (49)

 

Le désir de Nathalie, jeune femme myopathe, est de vivre "debout" et en relative indépendance chez elle, malgré des difficultés à accomplir les gestes quotidiens et en dépit d'un risque élevé de chutes brutales.

Il était donc impératif pour ses parents de lui donner les moyens de réaliser ce choix de vie, dans les meilleures conditions.


De nombreux aménagements spécifiques à son handicap ont été nécessaires, dont ce système de télé-alarme avec détection de perte de verticalité, qui la rassure au quotidien -ainsi que son entourage- sur l'intervention de services de secours.


Si Nathalie chute, le boîtier émetteur attaché à sa ceinture enclenche une pré-alarme sonore dans l'appartement.
Après 1 minute (temps réglable), si elle n'a pas stoppé le système en pressant un bouton sur son boîtier, la pré-alarme sonore s'arrête et le processus d'appel téléphonique s'active automatiquement : ouverture de la ligne téléphonique puis composition du numéro pré-enregistré (famille ou services de secours).
Le dialogue peut alors s'établir à distance dans l'appartement ; sans réponse de la part de Nathalie, les secours interviennent systématiquement, conscients d'une perte éventuelle de connaissance et donc de l'urgence de l'appel.


Finalement, afin que les secours puissent pénétrer dans l'appartement, un mini coffre à digicode contenant les clefs de la porte d'entrée est fixé à côté du bouton de la sonnette (ce numéro de code ayant été préalablement communiqué aux services de secours susceptibles d'intervenir).

Matériaux :

  • 1 coffret modulaire,
  • 1 fusible de sécurité,
  • 1 système de télécommande radio H.F. émetteur à pile / récepteur 220 volts,
  •  1 contact sec à bille,
  • 1 interrupteur miniature à levier,
  •  3 relais temporisés au retardement,
  • 1 buzzer + LED (signal sonore et visuel)

Modification du poste téléphonique :

  • 1 interrupteur miniature à levier,
  •  1 mini-relais (prise de ligne / composition du numéro préenregistré / fonction mains libres)

Coût :

  • 185 €

Réalisation s'adressant à un bricoleur chevronné aux compétences multiples (menuiserie, ferronnerie...) et disposant d'un outillage adapté

 

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-11-2011 par Meire Michel :
Cette idée me paraî géniale. Nous recherchons pour ma maman âgée de 91 ans ce genre d'alarme. les croquis étant très petis sur le site, y aurait-il moyen de recevoir de plus amples explications ? Un tout grand merci d'avance

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr