650 000 euros pour booster le handisport mondial

Résumé : 650 000 euros pour soutenir des projets de développement dans le sport paralympique en 2017, c'est le montant de l'enveloppe débloquée pour la 5e année consécutive. Les projets doivent être déposés avant le 14 juillet 2017.

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'Agitos Fondation, la branche de développement du Comité paralympique international, a lancé le 1er juin 2017 la cinquième édition de son Programme de soutien financier (GSP pour son acronyme en anglais) débloquant ainsi 650 000 euros pour venir en aide aux projets consacrés au développement des sports paralympiques. Ces subventions atteignent un maximum de 40 000 euros par projet. Elles concernent les campagnes de sensibilisation, l'éducation, la formation des entraîneurs, des projets de recherche et l'acquisition d'équipements pour les sports d'été et d'hiver. Depuis son lancement en 2013, le GSP a  ainsi investi 2,6 millions d'euros et soutenu 126 projets.

Aider aussi les réfugiés

En 2017, l'Agitos Fondation souhaite valoriser les domaines suivants : la reconnaissance du talent des athlètes, la sensibilisation autour du mouvement paralympique, l'éducation technique des sports nationaux et les opportunités pour les para athlètes « de base » de performer au plus haut niveau. En marge des Jeux paralympiques de Tokyo 2020, et dans le but d'offrir des opportunités aux réfugiés ainsi qu'aux personnes qui rencontrent des difficultés pour accéder à la pratique, la fondation encourage à présenter des projets au profit de ces populations.

Le portail en ligne pour les candidatures est disponible du 1er juin au 14 juillet (ci-dessous). Les projets sélectionnés seront annoncés le 10 septembre 2017.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr