Hello Handicap PME du 05 au 08 décembre, Inscrivez-vous !

Nouveau président pour le CIP : les Para visent le top !

Résumé : Le Brésilien Andrew Parsons remplace le Britannique Sir Philip Craven à la présidence du Comité international paralympique. L'occasion de dresser le bilan d'un mouvement en plein essor, 3ème évènement sportif le plus médiatisé au monde.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le Brésilien Andrew Parsons est élu le 8 septembre 2017 nouveau président du Comité international paralympique (CIP), devenant ainsi le 3ème président de l'histoire de ce mouvement. Parsons s'est fixé un objectif prioritaire : « À l'avenir, la relation avec le CIO (Comité international olympique) va être la clé. Nous avons des décisions très importantes à prendre car le sport est à un tournant difficile. Nous avons beaucoup de choses en commun pour lesquelles nous devons nous battre. »

Hommage à Sir Craven

Il succède au Britannique Sir Philip Craven, qui occupait cette fonction depuis 16 ans. Andrew Parsons a eu des mots enthousiastes pour son prédécesseur : « Sir Philip est une légende, un mentor, un exemple et un colosse absolu, il est impossible de le décrire avec des mots. Je vais essayer de lui rendre hommage en suivant ses traces ». Cet ancien athlète qui a participé cinq fois aux Jeux en basket-fauteuil mais également en athlétisme et natation a en effet permis à cette organisation sportive d'acquérir ses titres de noblesse et en a fait l'une des plus respectées au monde. Il a d'ailleurs été anobli par la Reine en 2005, avec un titre de « Sir ».

Les para ont la cote

Après des décennies de désintérêt médiatique, les Jeux paralympiques occupent désormais le 3ème rang en termes de ventes de billets, derrière les Jeux olympiques et la Coupe du monde de foot. 300 millions de téléspectateurs à Sydney en 2000 ; 4,1 milliards dans 154 pays pour ceux de Rio en 2016 ! Les récents Championnats du monde d'athlétisme IPC qui ont eu lieu à Londres en juillet 2017 ont attiré plus de 300 000 spectateurs et été diffusés dans 87 pays.

Un impact sociétal fort

Le CIP salue l'impact sociétal considérable pour les personnes concernées par le handicap qui, à travers le monde, sont sensibilisées et incitées à la pratique sportive. « Les Jeux paralympiques sont, maintenant, non seulement un grand événement sportif mais un véhicule fantastique pour changer les attitudes de millions de personnes », explique le CIP dans un communiqué. Ainsi, plus de 3,25 millions d'euros auront été investis dans des projets sportifs paralympiques dans le monde entier par l'intermédiaire de la Fondation Agitos, le bras de développement de l'IPC mis en place en 2012. A ce jour, près de 400 000 personnes dans plus de 80 pays ont bénéficié de son soutien.

Le 13 septembre : Paris 2024 ?

C'est également Sir Craven qui a initié le modèle « Deux jeux, une ville » qui assure que les Jeux paralympiques se déroule toujours dans la même ville que les Jeux olympiques, utilisant les mêmes infrastructures. Cet accord est conclu, au moins, jusqu'en 2032. » Prochaine étape majeure pour les deux instances : la révélation de la ville hôte pour les Jeux d'été de 2024 et 2028. Paris et Los Angeles sont seules en lice. Verdict le 13 septembre 2017 depuis Lima, au Pérou. Sans grand suspense ?

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr