20 000 pèlerins handicapés en route vers le Vatican

Résumé : Du 10 au 12 juin, à l'occasion du Jubilé pour les personnes malades et handicapées, ils sont 20 000 à converger vers la place Saint-Pierre. Grande messe en langues des signes, texte lu par des personnes aveugles, serveurs d'autel trisomiques...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Quelque 20 000 personnes malades ou handicapées convergent, le 10 juin 2016, vers la cité du Vatican, à Rome, pour le jubilé qui leur est dédié ; il commence avec le prêche d'un prêtre aveugle et sourd et s'achèvera par une messe à laquelle ils participeront activement le 12 juin place Saint-Pierre. Le Vatican a fait de ce jubilé des malades le temps fort du milieu de l'Année sainte de la miséricorde ouverte en décembre 2015 par le pape François, rappelant l'importance du respect des malades dans l'enseignement de la foi chrétienne et l'engagement de l'Eglise sur ces fronts. Depuis l'ouverture de la porte sainte du jubilé en décembre, plus de neuf millions de pèlerins sont venus à Rome pour la franchir, participer à une célébration ou assister à une audience du pape, selon un dernier décompte annoncé par le Vatican.

Une fête : « Au-delà des limites »

Le 11 juin au soir, de nombreux danseurs et chanteurs porteurs de handicap animeront une fête sur le thème « Au-delà des limites » dans les jardins du célèbre château Saint-Ange, en face du Vatican. Le dimanche, le pape François présidera une grande messe, traduite en langue des signes, qui verra la participation de personnes handicapées du monde entier : des servants d'autel porteurs de trisomie, des lecteurs aveugles, une mise en scène de l'Evangile par des personnes handicapées mentales... La compréhension de la Parole de Dieu en sera ainsi facilitée pour ces milliers de pèlerins. Parmi les personnalités appelées à témoigner avant la célébration, Jean Vanier, le fondateur des communautés de l'Arche qui accueillent des personnes avec un handicap mental à travers le monde, diffusera un message vidéo depuis le Canada (article en lien ci-dessous). C'est dans l'une d'elles, au sud de Rome, que s'était rendu le pape François pour une visite surprise en mai 2016 ; il avait partagé un goûter, comme en famille, discutant avec les volontaires et les 18 résidents (vidéo en lien ci-dessous). Il souhaitait ainsi « donner un signe supplémentaire de son engagement contre la culture du rejet ».

Plaidoyer contre l'euthanasie

A la veille de ce jubilé des malades, le pontife argentin a une nouvelle fois dénoncé avec vigueur la pratique de l'euthanasie, qui devient légale dans un nombre croissant de pays occidentaux. Recevant les dirigeants de l'Ordre des médecins d'Espagne et d'Amérique latine, le pape a appelé les médecins à ne pas céder à la « tentation » d'appliquer « des solutions rapides et drastiques, guidées par une fausse compassion ou par de purs critères d'efficacité et d'économie ». A cette occasion, le Vatican accueille également un congrès international sur la lèpre réunissant plus de 200 chercheurs, membres d'associations et victimes de cette maladie et de la stigmatisation qu'elle entraîne souvent. Eradiquée dans la plus grande partie du monde, la lèpre touche encore 200 000 personnes par an. Tout au long des trois jours du jubilé, des prédications et des animations sont prévues à travers Rome et le Vatican. Parallèlement, 3 509 bénévoles proposeront des consultations de médecine générale, dermatologie, pédiatrie et gynécologie.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr