Parents d'enfants handicapés : prenez vos pieds en photo !

Résumé : Sur le web, un collectif de parents d'enfants handicapés lance une opération pour inciter le gouvernement à mettre en place des emplois adaptés. Baptisée "Pieds croisés", elle suggère de photographier ses pieds. Omar Sy apporte son soutien.
le 
Lire les réactions et réagissez !

Pieds croisés, c'est le nom du mouvement fondé par des parents d'enfants en situation de handicap. Le collectif, qui souhaite permettre à ses membres de « retrouver une vie sociale », lance, en juin 2017, une pétition à ce sujet (en lien ci-dessous). Celle-ci est adressée à Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées et totalise à ce jour plus de 45 000 signatures. Elle réclame, entre autres, la création d'emplois adaptables à tous ceux qui élèvent un enfant porteur de handicap.

Sensibiliser à la perte d'emploi

« Ce mouvement « pieds croisés » a pour objectif de sensibiliser un maximum de monde (public, personnalités, médias, politiques...) sur les situations déplorables que nous subissons au quotidien, telles que la perte d'emploi, la précarité, les nombreuses batailles administratives, l'inclusion scolaire, la perte de vie sociale et, ce, dans l'indifférence générale », confie Nathalie Darquest, initiatrice du projet et mère de trois enfants, dont un en situation de handicap.

Omar Sy sollicité

Concrètement, l'opération consiste à se photographier les pieds croisés et à accompagner l'image d'un commentaire, diffusé par la suite sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, il est possible de retrouver les posts du mouvement avec le hashtag « #viesocialeanous ». Pour booster ses publications et accroître sa visibilité, le collectif a également interpellé plusieurs personnalités sur la Toile. Premier succès : l'acteur Omar Sy a répondu à l'appel en retweetant l'opération !

© Pieds croisés / Nathalie Darquest

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-06-2017 par Virginie Jauffret :
Mère d'un enfant handicapé = difficultés pour sauvegarder son travail, trop grandes difficultés pour les prises en charges médicales et scolaires, vie sociale presque nulle, santé fragilisée = parent à bout de souffle

Le 22-06-2017 par Bernadette :
Belle initiative de solidarité!Maman d'un jeune adulte avec autisme, je partage vos idées.Nous souhaitons simplement que la devise de la France"Liberté, Egalité , Fraternité" s'applique aussi à toutes les personnes avec un handicap.

Le 22-06-2017 par Da Costa :
Je croise mes pieds pour nos Enfants Handicapés

Le 22-06-2017 par Nathalie :
Soutenir l'aidant familial en donnant un véritable statut social notamment retraite et en le soutenant physiquement et psychologiquement. Nathalie maman aidant familiale,infirmière,aide soignante,kine, assistante sociale, et j'en passe.... (2 jeunes lourdement handicapés 25 années aidant familiale

Le 22-06-2017 par Coco andco :
Parent mais avant tout aidant, bossant, soutenant, portant, gérant,... Nous sommes tout à la fois sauf des parents détendus qui ne voudrait être que des aimants comme les autres parents...
La vie sociale, le répit, la zenitude, nous ne connaissons jamais !
Tout est souci et galère, du boulot à la vie sociale en passant par le temps à soi ou les frères et soeurs...
Help...!

Le 23-06-2017 par salard mohamed :
Belle initiative ♥

Le 24-06-2017 par Melanie :
Vivant la meme situation nous avons peu de reconnaissancemedecin ecole famille

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr