Police sur place stationnement : un excès de mauvaise foi !

Résumé : A Chambéry, des policiers se garent sur une place de stationnement réservée, empêchant Christian, un conducteur handicapé, de remonter dans sa voiture. L'enregistrement de leur conversation est édifiant ! Cet incident fait le buzz sur internet..

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

François Castellazzi est en fauteuil roulant depuis 5 ans, à la suite d'un accident. Vendredi 13 décembre 2013, à 18h, il se rend au centre commercial de Chamnord de Chambéry (Savoie) pour y faire quelques courses. Il se gare, comme le lui permet son macaron, sur une place réservée aux personnes handicapées.

A son retour, il a la désagréable surprise de constater qu'une voiture de police mal garée, et empiétant sur la ligne de délimitation, l'empêche de remonter dans son véhicule. Il prend son mal en patience, puis, au bout de dix minutes, décide d'alerter un vigile qui prévient les agents de sécurité. Mais toujours rien. Il doit patienter plus de trente minutes avant de voir le fonctionnaire de police arriver. Il s'attend à quelques excuses mais la conversation prend une tournure inattendue.

Heureusement, il a la présence d'esprit de l'enregistrer. On ne vous en dit pas plus... Regardez cette vidéo. Même si de telles situations sont parfois relayées dans les medias, celle-ci se distingue par son pesant de mauvaise foi...

Cette affaire faisant le buzz sur le net, une enquête interne a aussitôt été diligentée et une rencontre a été fixée le mardi 24 décembre entre les protagonistes, où « le policier sera amené à s'excuser et à s'expliquer sur les circonstances. » Le délégué départemental de l'Association des paralysés de France (APF) devrait également être présent. Christian n'a nullement l'intention de porter plainte, sa vidéo se voulant uniquement « pédagogique ». 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-12-2013 par W.Salens :
A François: félicitations pour ton calme, ta patience et ta courtoisie jusqu'au bout. Et la présence d'esprit pour enregistrer l'échange. Ce policier n'a pas raison avec son argument sur la couleur de la ligne: il est exact que la couleur bleue (sol et lignes) n'est plus imposé. Le panneau sous l'interdiction a aussi changé: réf. à la carte GIC n'est plus faite et seul le picto du FR reste. Mais ces changements n'imposent d'aucun façon à modifier subito-presto les signalisations existantes et ne rendent pas caduc les places réservées. Bref, pas à l'honneur de ce policier municipal. J'ai relayé article plus vidéo vers mes contacts. Bonne fêtes.

Le 20-12-2013 par Xavier ducrocq :
Bravo, vous avez eu bien raison,aujourd'hui hui plus personne ne respecte ces places, le pire c est de mettre des places qui n on pas les bonne dimension, ou j ai vue des places avec des arceaux devant.

Le 20-12-2013 par W.Salens :
Correction par rapport à mon premier commentaire: j'ai mal regardé la photo, il s'agit bien de la police nationale et non la municipale comme j'ai cru le voir mal. Que pardon me soit accordé, mais certainement pas à ce policier.

Le 21-12-2013 par samcathy :
Complètement dingue cette histoire !
Que le fonctionnaire n'ai pas voulut dévoiler son nom est une chose mais, par contre, il aurait du donner son numéro matricule !
Dans le Loiret les numéros matricules doivent être visibles sur leurs uniformes mis en évidence sous forme de scratch ainsi, en cas de problème avec un fonctionnaire de police il suffit de relever ce numéro pour faire la réclamation.
J'espère que ce monsieur a mobilité réduite aura gain de cause.
a lire aussi pour ceux que ça intéresse: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/stationnement_reserve.pdf

Le 23-12-2013 par Dominique :
Je qualifie cette attitude de faute professionnelle grave. Cela doit aboutir à des sanctions.

Le 24-12-2013 par W.Salens :
Ce matin, France Inter a repris l'info dans son journal matinal. Belle réussite en terme de buzz utile.

Le 24-12-2013 par Patricia :
Merci pour ce témoignage. Il me permet de prendre conscience des difficultés des personnes handicapées et de mieux respecter les emplacements pour vous. L'orgueil et l'incapacité à se remettre en question n'épargne pas les agents de police, j'espère cependant, que vous obtiendrez les excuses que vous méritez. Bien sincèrement.

Le 25-12-2013 par mps :
Sans être insultante, cet handicapé n'a aucun respect du travail de la police, et ne s'occupe que de son égo.
Il était pourtant bien simple de demander à un passant de reculer sa voiture de deux mètres, pour qu'il puisse s'y installer facilement.
Le policier essaie de lui faire comprendre ses contraintes, mais n'a pas à donner son nom : précaution élémentaire pour protéger sa famille et sa vie privée.Notons encore que l'handicapé voulait un rapport conflictuel, puisqu'il l'enregistre.

Aucun respect pour les gens de ce genre.

Le 13-02-2014 par mlgall :
mps vous etes lamentable dans votre commentaire le policier n'avait pas a se positionner comme on se demande que faites vous sur un site d"dié aux personnes handicapées si vous n'avez aucun respect pour elles cordialement

Le 13-02-2014 par mlgall :
mps vous etes lamentable dans votre commentaire le policier n'avait pas a se positionner comme

on se demande que faites vous sur un site d"dié aux personnes handicapées si vous n'avez aucun respect pour elles cordialement

Le 27-02-2014 par teyssier :
je pense moi aussi que ce policier est une sanction par sa conduite j'ai moi même remarqué des véhicules de polices garés sur ces emplacements alors qu'il devrait monter l'exemple si nous les valides ont se garent c'est une amende ou est la loi à ce moment

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches