Prix Einstein : maladies du cerveau, un Français récompensé

Résumé : Pour l'Europe, les maladies du cerveau et du système nerveux représentent le 1er poste de dépenses de santé. Le neurobiologiste Jean-Pierre Changeux est récompensé pour sa contribution à la compréhension du cerveau via le prix Albert Einstein 201

Par , le 

Réagissez à cet article !

Une personne sur quatre sera atteinte d'une maladie du système nerveux au cours de sa vie. Face à cet enjeu sociétal majeur, le Français Jean-Pierre Changeux est récompensé pour sa contribution exceptionnelle à la compréhension du fonctionnement du cerveau et se voit décerner le prix international Albert Einstein 2018.  Il est professeur émérite de neurosciences à l'Institut Pasteur, au Collège de France et à l'Institut Kavli du cerveau et de l'esprit de l'université de Californie à San Diego.

Maladies du cerveau : 1er poste de santé

Pour l'Europe, les maladies du cerveau et du système nerveux représentent le premier poste de dépenses de santé, toutes pathologies confondues, avec 800 milliards d'euros par an. Dans ce contexte, Frédéric Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche rappelle que « les enjeux médicaux de la recherche en neurosciences sont immenses ».

L'excellence française

Une semaine après le prix Kavli décerné à Christine Petit pour ses travaux sur les mécanismes moléculaires, cellulaires et neuraux qui sous-tendent l'audition et la surdité, les neurobiologistes français sont une nouvelle fois à l'honneur et soulignent l'excellence de la recherche Française dans cette discipline. Elle mobilise 750 équipes, toutes institutions confondues (Inserm, CNRS, INRA, CEA, Institut Pasteur, INRIA, et bien sûr, les universités...), 3 800 chercheurs, post-doctorants et étudiants et 18 centres d'investigation clinique.

© Twitter Collège de France

Réagissez à cet article !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr