Projet Circles : tous à vélo avec un handicap !

Résumé : Comment remobiliser les membres paralysés via le sport ? Une question qui taraude Vance Bergeron et Amine Metani, chercheurs. À l'origine du projet Circles, ils repensent le cyclisme pour les personnes à mobilité réduite.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Les personnes à mobilité réduite peuvent être sujettes à des maladies secondaires, impactant leur qualité et espérance de vie. Pour parer à cela, Vance Bergeron et Amine Metani, chercheurs au laboratoire physique de l'ENS (École nationale supérieure) de Lyon, ont l'objectif de mettre en mouvement les membres paralysés. « Nous avons fabriqué un tricycle couché, doté de stimulateurs électriques musculaires propres, expliquent-ils. Ces stimulations permettent de réduire la survenue de maladies et lésions secondaires (escarres, hypotension, ostéoporosité…) dues au mode de vie sédentaire et favorisent la circulation sanguine ». Un défi de taille initié en 2015, qui a pour nom « Circles ». Adapté au plus grand nombre de handicaps, ce vélo est destiné à un usage quotidien.

Un accident à l'origine du projet

Les deux hommes se sont lancés dans cette aventure après que Vance Bergeron, alors victime d'un accident de la route -il se fait renverser à vélo par une voiture-, devienne tétraplégique incomplet en 2013. Sans rien connaître au monde du handicap et à ses spécificités, ils font un double constat : l'existence de technologies abordables et matures qui se cantonnent à des concepts sans jamais atteindre les patients et la nécessité vitale pour les personnes paralysées de faire de l'exercice physique pour se maintenir en bonne santé physique et psychologique. En 2015, ils créent l'association ANTS (Advanced neuro-rehabilitation therapies & sport, site en lien ci-dessous) afin de mettre à disposition du plus grand nombre les dernières avancées en matière de neuro-rééducation.

Une compétition internationale

Soutenus par la SATT (Société d'accélération du transfert de technologies) Pulsalys, ils mettent au point, en 2016, un prototype fonctionnel. La même année, l'équipe participe au Cybathlon à Zurich (article en lien ci-dessous), une compétition pour personnes invalides dans laquelle elles sont autorisées à utiliser des technologies d'assistance (exosquelettes, prothèses, fauteuils roulants motorisés…). Mais le projet est loin d'être achevé ; l'équipe travaille aujourd'hui à la création d'un algorithme pour déterminer la meilleure séquence de simulation musculaire selon l'utilisateur du vélo.

Fête en septembre à Lyon

L'association ANTS organise, les 7 et 8 septembre 2018, Lyon Cyber Bike, un rassemblement autour du vélo à électrostimulation, qui se déroulera au parc de Gerland (7e) en parallèle de Lyon Free Bike. Le vendredi 7, des conférences seront menées par des spécialistes mondiaux de l'électrostimulation et du vélo à électrostimulation. Le samedi sera dédié à une course conviviale dans le parc à laquelle tout le monde est convié.

Une salle de sport adaptée

ANTS voit encore plus grand et, pour permettre de surmonter les handicaps neuromoteurs en développant des méthodes rééducatives novatrices, elle compte inaugurer, à l'automne 2018, une salle de sport à Lyon. Entièrement équipée de machines pour personnes à mobilité réduite, elle leur proposera toutes sortes d'activités physiques à moindre frais. À plus long terme, l'association entend démocratiser les outils adaptés aux personnes à mobilité réduite dans l'ensemble des salles de sport.

© NicolaPitaro

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr