Postulez en ligne et décrochez votre entretien du 16 au 19 octobre

Malvoyant, il se lance à la conquête d'un désert de sel

Résumé : Malvoyant, Alban Tessier va traverser à pied, en autonomie complète, à près de 4 000 m d'altitude, le Salar bolivien d'Uyuni, plus vaste désert de sel au monde. Son objectif ? Sensibiliser à la déficience visuelle. Départ le 17 juillet 2018.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

On l'aperçoit de loin, tenue de sport aux couleurs flamboyantes pour être mieux vu, casquette sur la tête et lunettes de soleil sur le nez. Sportif lambda ? Alban Tessier est loin d'en être un. Cet homme de 41 ans atteint d'une maladie dégénérative des yeux se lance dans une aventure hors du commun. Enseignant dans un institut pour déficients visuels, il va, à l'été 2018, tenter un pari fou, traverser le plus vaste désert de sel au monde. Le Salar d'Uyuni se situe en Bolivie, au pied de la Cordillère des Andes, à plus de 4 000 mètres d'altitude. Son aventure a pour nom « Projet Uyuni, À perte de vue ».

Un sportif déterminé

Depuis toujours, Alban est mordu d'expéditions de l'extrême, fasciné par Mike Horn ou Nicolas Vanier. Sportif depuis son jeune âge, il a pratiqué le cyclisme sur piste mais également sur route, ainsi que le VTT. Souffrant de rétinite pigmentaire, une maladie évolutive de la vision qui le mène vers la cécité, rien ne l'arrête pour autant. Récemment, il a intégré le Racing Club nantais où il pratique la marche athlétique. Durant de longues années, Alban s'entoure de personnes aventurières et sportives, comme le regretté Michel Point, qui avait de nombreux projets sportifs, dont celui de traverser seul le désert tunisien en autonomie totale. Malheureusement, Michel n'a jamais pu réaliser son défi. Pour lui rendre hommage, Alban décide de le relever à son tour mais en s'envolant pour la Bolivie. L'idée première n'est pas le dépassement de soi mais plutôt de se retrouver seul, de prendre conscience de ses capacités loin d'un milieu ordinaire « hostile » que ce malvoyant doit braver au quotidien. Dans ce désert, tout est plat ; une immensité sans obstacle…

Une aventure sécurisée

« Loin d'être une folie, je ne compte pas me mettre en danger, sans préparation, sans assurer ma sécurité, et ne mènerais pas cette aventure si les nouvelles technologies ne le permettaient. », explique Alban. Un tel projet se prépare et s'étudie. Après un long travail de plus de deux ans de recherche mais aussi de partage d'expériences avec d'autres personnes ayant effectué cette traversée -aucune atteinte de déficience visuelle ne l'a jamais tentée-, Alban boucle son projet. En 7 jours et 7 étapes, de Llica à Colchani, il va parcourir plus de 140 kilomètres. Il aura pour seule boussole un outil de guidage adapté à la déficience visuelle. Basé sur la technologie GPS, il lui permettra de suivre un parcours préalablement défini avec l'équipe. Il sera également en possession d'un smartphone « durci » et d'un boitier satellitaire. Un chariot de trek embarquera l'ensemble du matériel et des vivres. « Je porte une attention particulière au peu de vue qu'il me reste et devrai donc protéger mes yeux au mieux de la réverbération importante sur le salar, explique Alban. Une protection optique de grande qualité est indispensable ». Tout au long de son périple, une équipe de médecins sera prête à intervenir, depuis un camp de base fixe.

Le but de cette aventure est également de démontrer le champ des possibles malgré la déficience visuelle. Le trajet parcouru par Alban sera détaillé sur un site internet dédié (en lien ci-dessous). Une incroyable épopée à suivre du 17 au 23 juillet 2018, durant l'hiver bolivien, la saison sèche…

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-07-2018 par Angeli :
On va vous suivre chaque jour et nous vous soutiendront moralement, vous avez toute notre admiration...on vous souhaite une belle aventure...

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr