Blessés de guerre, le sport apaise les risques du métier ?

Résumé : Un stage multisports pour blessés de guerre.La 3ème édition des RMBS rassemble 54 militaires dans le Cher du 16 juin au 4 juillet 2014.Le sport apparait comme un outil majeur dans leur parcours de résilience et mènera certains jusqu'aux podiums.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Ils sont partis à la guerre. En sont revenus blessés. Paraplégiques, amputés, avec des troubles psychiques… Les « risques du métier ». Dans ces circonstances, l'ensemble de la communauté de défense dit avoir « un devoir moral et une obligation constante qui passe par la prise en charge, le suivi et l'accompagnement ». Des soins et un soutien humain à la hauteur du sacrifice consenti ! Afin de pouvoir traiter la blessure dans sa globalité, physique comme psychique, le militaire suit donc un véritable « parcours du blessé ». Des étapes successives qu'il faut franchir, avec le temps.

Deux stages multisports

Sur ce chemin de résilience, les « Rencontres militaires blessures et sport » constituent un maillon important. Ces RMBS ont été créées en 2012 par la Cellule d'aide aux blessés de l'armée de terre (CABAT). Il s'agit de deux stages multisports (16 juin au 25 juin 2014 et 25 juin au 4 juillet 2014) qui poursuit deux objectifs principaux. Tout d'abord renouer avec une pratique sportive adaptée à chaque handicap et, pourquoi pas, s'engager dans un parcours en compétition. Mais aussi favoriser les échanges entre blessés, principaux acteurs de l'accompagnement et l'ensemble des partenaires de la réadaptation médicale, professionnelle, sociale et psychologique.

54 militaires blessés volontaires

Cette troisième édition se déroulera sur deux sites, dans le Cher : le CREPS (Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives) de Bourges, référencé comme le pôle de ressources national « sport et handicaps », et le CRJS (Centre régional jeunesse et sports) d'Aubigny-sur-Nère. Une multitude de compétitions et de rencontres : équitation, tir à l'arc, escalade, hockey, escrime, biathlon ou basket fauteuil. Un stage spécifique à destination des grands blessés, du 21 au 25 juin 2014, leur permet de s'initier à la boccia, la sarbacane ou au foot fauteuil. Cinquante-quatre militaires volontaires sont rassemblés pour ces Rencontres issus principalement de l'armée de terre (43) mais aussi de l'air, de la marine ou de la gendarmerie nationale. Ils sont en cours de rééducation ou de réadaptation, ou réintégrés sur des postes civils ou militaires, accompagnés, lors de ces stages, par l'ensemble des acteurs de la reconstruction.

1ères assises nationales

Et, pour la première fois, quatre blessés britanniques (qui se joindront également au défilé du 14 juillet et aux commémorations du centenaire de la Grande Guerre) rejoindront les rangs. En effet, pour cette 3ème édition, les RMBS ont souhaité «s'internationaliser ». A cette occasion, les 1ères assises nationales (23 et 24 juin) auront également lieu avec, pour thème, « Sport dans le parcours du blessé physique et psychologique – Regards croisés ». Elles permettront de dresser le bilan des actions entreprises depuis les années 2010-2011 dans ce domaine.

Mobilisation sur les réseaux sociaux

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, fera le déplacement aux côtés du 1e classe Pierre Vaultier, médaille d'or au snowboard cross lors des Jeux olympiques de Sochi, et de Marie Bochet, quadruple médaillée d'or lors de ces mêmes Jeux paralympiques. Pour soutenir les blessés du ministère de la Défense et notamment ceux participant à cette édition 2014 des RMBS, une vaste opération d'encouragements a été lancée sur les réseaux sociaux avec, comme point focal, le #blessésdeguerre.


Voir la vidéo TEASER RMBS 2014

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches