Reportage : la traversée du lac Baïkal malgré la cécité

Résumé : En octobre 2016, douze personnes malvoyantes et aveugles traversent le lac Baïkal, en Sibérie, par un climat extrême. Toufik Benaichouche, reporter, les a suivis. Un reportage retrace cette expérience inédite... Diffusion le 17 avril 2017 sur RFI.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Sous l'initiative de l'association Vue (d')Ensemble, qui propose de nombreuses activités aux personnes déficientes visuelles, Toufik Benaichouche, grand reporter pour la chaîne RFI, a suivi pendant une semaine un groupe de 12 personnes aveugles et malvoyantes, en Sibérie. En octobre 2016, les voyageurs ont parcouru une centaine de kilomètres à ski de fond pour traverser le mythique lac Baïkal, entièrement gelé à cette période de l'année (lire article en lien ci-dessous). Le voyage aboutit à un reportage de 20 minutes, sobrement intitulé « Traversée du lac Baïkal : une expédition inédite par des non-voyants ». Il sera diffusé le 17 avril 2017 à 9h40 sur RFI.

Une expérience hors-normes

Tous déficients visuels, ces aventuriers aux histoires et parcours personnels étonnants, se sont retrouvés tous les soirs dans les cabanes typiques de Sibérie et ont passé une nuit entière sous une tente, sur le lac, pour échanger sur ces expériences hors-normes.

« Accompagné de chercheurs et de scientifiques, le groupe a montré une incroyable capacité d'adaptation dans des conditions de vie extrêmes, par des températures avoisinant les -20°C », explique un communiqué de la chaîne RFI. Comment appréhendent-ils les paysages, le relief ? Comment rendent-ils compte de leurs émotions et de leurs sensations ? Comment perçoivent-ils ce défi ? Réponses sur RFI le 17 avril…

© lenggirl / Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 19-04-2017 par Carl-Henry SAINT-PIERRE :
Felicitations!
Cette activite met en valeur les capacites des personnes handicapees, en particulier les non voyants, vues souvent selon une approche empreinte de pitié et comme des incapables. Les personnes vivant avec une déficience ont aussi des capacités autrement que le corps social doit mettre en évidences.

Carl-Henry SAINT-PIERRE
Travailleur Social
Défenseur des droits des Personnes Handicapées
Haiti.-

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr