Nestlé recrute sur Hello Handicap

Résumé : L'objectif du programme RITHa : réussir l'intégration des travailleurs handicapés dans les entreprises, en partant de leur propre expérience et grâce à l'échange. Découvrez chaque semaine dans Handicap.fr un éclairage du guide RITHa n°1

Par , le 

Réagissez à cet article !

« MOI, JE VENDS MON HANDICAP ! » a annoncé un participant, lors d'un atelier. En allant plus loin, nous avons découvert que certains travailleurs handicapés mettent en avant les ressources particulières que le handicap leur a apportées.

1 Je me rappelle avoir vanté mon handicap auprès de personnes qui me demandaient comment j'arrivais à vivre avec ma surdité. Dans mon cas, on peut dire que cela m'a forgé le caractère, j'ai dû me battre à l'école. Résultat : quand je veux vraiment faire quelque chose, j'y arrive.Je sais écouter les gens, et pour cause : écouter me demande une telle concentration que je suis tout entière à la personne qui parle. Ce sont des traits que je mets volontairement en avant pour montrer que ma vie est aussi pleine de couleurs, même « invalide ».

2 Nous autres, travailleurs handicapés, mûrissons différemment et beaucoup plus rapidement qu'une autre personne qui n'a pas à accepter et vivre un tel handicap au quotidien. On a un autre regard sur les choses. Parfois, c'est là qu'il y a un écart avec certaines personnes qui ne comprennent pas comment on vit.

3 Ma mobilité réduite m'a appris à développer de nombreuses qualités que je vends en entretien. J'ai appris à synthétiser, à anticiper et prévoir à l'avance mille choses que j'arrive à faire en même temps, afin d'économiser efforts et déplacements. J'ai aussi développé de nombreuses manières de m'adapter. J'ai une motivation exacerbée et un côté dynamique et sérieux. Je ne verse pas dans la fatalité et positive ma situation. Je suis comme les autres, ayant juste besoin, par moments, d'adaptation et de coups de main.

4 Je souffre d'un handicap auditif qui m'a permis de développer beaucoup de qualités, à commencer par mes autres sens. J'ai une vue très perçante, et je distingue le son avec les yeux en quelque sorte. Je vois des détails beaucoup plus rapidement que d'autres, et même imperceptibles à leurs yeux.

5 Lors de mon intégration dans une société de gestion d'actifs, j'ai dû passer sept entretiens avant de pouvoir commencer à travailler. Effectivement j'ai vendu mon handicap.Dans les statistiques du ministère de la Santé, ce sont les personnes handicapées qui ont moins d'arrêts de travail que les autres. C'est un argument !

6 Pour pouvoir vendre son handicap, il faut savoir s'en détacher, réussir à en parler sans affect.

Le regard du coach

Nos expériences personnelles sont autant d'occasions d'apprendre sur nous-même, sur nos aptitudes, sur notre manière d'être en rapport au monde, et aux autres. Vivre son handicap, dans un environnement souvent inadapté, et face aux a priori, est en soi une expérience forte. Il est possible que cette expérience ait permis le développement de compétences personnelles ou relationnelles (adaptabilité, écoute, persévérance, ouverture?). Essayez de penser à ce que le handicap a pu vous apporter, cela vous aidera probablement à en parler...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr